Accueil Culture Livres

David Szalay: «Ecrire, c’est jouer avec le lecteur»

Quel est le rapport entre l’écrivain et son lecteur ? C’était la question de la première séance de l’année chez Passa Porta, la Maison internationale des littératures de Bruxelles. Elle était posée à l’auteur britannique David Szalay, qui vit à Budapest, auteur du remarquable « Ce qu’est l’homme » (Albin Michel). Voici des extraits de ce texte.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 11 min

On m’a demandé de réfléchir à la question : Les auteurs doivent-ils penser à leurs lecteurs quand ils écrivent ? La réponse à cette question me semble évidente. Bien sûr qu’ils le doivent. Je vois la relation entre le lecteur et l’auteur comme deux personnes qui jouent à un jeu. En écrivant des romans, l’auteur joue à une sorte de jeu avec le lecteur. Et le jeu ne comporte qu’une seule règle : l’auteur ne peut pas ennuyer le lecteur. L’auteur doit intéresser le lecteur, sur la durée. Bien entendu, on peut être intéressant de bien des manières et ce qui intéresse une personne n’intéressera pas forcément l’autre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs