Accueil La Une Belgique

L’ULiège se cherche un nouveau recteur dans la douleur

Près de 26.000 personnes sont appelées à voter à Liège les 9 et 10 octobre. Il s’agit de désigner, non un bourgmestre, mais un leader pour l’université. Après quatre tours et quelques grands déballages, le vainqueur du scrutin sera à coup sûr le nouveau recteur.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Six longs mois de procédure. Quatre tours. Et trois certitudes. Entre coups bas, petites trahisons et électeurs incapables, jusque-là, d’offrir une majorité absolue à l’un des candidats, l’élection du nouveau recteur de l’université de Liège n’a rien d’un long fleuve tranquille. Alors que l’on prépare les isoloirs pour le scrutin des 9 et 10 octobre, trois certitudes se dégagent donc.

Un, ce nouvel appel à voter sera, quoiqu’il arrive, le dernier. En d’autres termes, jeudi prochain, à l’issue du dépouillement, celui qui amassera le plus de voix – avec ou sans majorité absolue – sera le nouveau patron de l’ULiège.

Deux, avec 9 points d’avance sur son challenger Éric Pirard, le professeur Pierre Wolper fait une nouvelle fois la course en tête.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs