Accueil La Une Culture

On avance aux Beaux-Arts

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Si le problème des toitures du Cinquantenaire n’est pas encore réglé, il est désormais en bonne voie de l’être. Après le Musée de l’Afrique centrale à Tervuren, c’est la deuxième institution fédérale dépendant de la Politique scientifique dont les bâtiments sont remis à neuf. Toutes proportions gardées. Si Tervuren a bénéficié d’un chantier de rénovation total avec fermeture, évacuation de l’entièreté des collections durant plusieurs années, construction d’un nouveau bâtiment, restauration des fresques et remise aux normes de sécurité, d’hygrométrie et d’éclairage de toutes les salles, on sera plus modeste au Cinquantenaire. Toutes les toitures, mais rien que les toitures.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs