Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Diables rouges, la parole est à la défense

Les Diables rouges, qui défient la Suisse en Nations League, puis les Pays-Bas en amical, accueillent une nouvelle tête en la personne de Brandon Mechele, tout en saluant les retours (plus ou moins) annoncés de Christian Kabasele, Jason Denayer et Dennis Praet.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Roberto Martinez est un homme d’ouverture, et si les horizons ne sont pas infinis, le coach fédéral fait souffler un vent de fraîcheur sur le Centre National de Tubize en incorporant de nouvelles têtes au noyau dur des Diables rouges, spécialement en défense où le besoin de consolider la relève est devenu une priorité. L’absence de Jan Vertonghen pour blessure contraint le Catalan à revoir ses plans de bataille avant de défier la Suisse (12/10) et les Pays-Bas (16/10), alors qu’il a envoyé un signal fort à Leander Dendoncker en l’écartant provisoirement de sa liste pour manque de temps de jeu. «  C’est compliqué de prétendre à une place en sélection quand on ne joue pas en club  », a précisé l’entraîneur. «  Nous sommes tous conscients de ses qualités, mais il y a aussi beaucoup de concurrence, à tous les postes.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs