Accueil Société

Climat: 1,5ºC de plus, c’est mieux. Mais c’est improbable

Le réchauffement planétaire se poursuit. Pour les experts des Nations unies sur le climat, un monde plus chaud de 1,5ºC serait plus sûr que si la température montait de 2ºC. Mais les mesures à prendre sont radicales et doivent être rapides.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

U n degré et demi, c’est le nouveau deux degrés ! » On entend de drôles de choses, au centre de convention Songdo Convensia à Incheon. Dans cette grande ville du nord-ouest de la Corée du Sud, environ 600 représentants des gouvernements de 195 pays, entourés du gratin scientifique mondial, mettent la dernière main au nouveau rapport du Giec, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Leur mission : déterminer les impacts concrets d’une hausse de la température moyenne de 1,5ºC à la surface de la Terre par rapport aux niveaux préindustriels. Dans la foulée, préciser la différence entre un réchauffement supplémentaire de 1,5 ou de 2ºC. Et détailler comment il est possible de maintenir le réchauffement sous 1,5ºC.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Stampe Jérôme, dimanche 7 octobre 2018, 9:02

    RIEN n'est fait pour empêcher le réchauffement climatique. (Enfin, si, il y a bien des conférences sur le climat mais sur quoi de concret débouchent-elles?)

  • Posté par Dopchie Henri, samedi 6 octobre 2018, 23:23

    La solution implique la construction de centrales nucléaires en nombre suffisant et, en attendant, la prolongation du nucléaire existant.

  • Posté par Jaspers Marie, samedi 6 octobre 2018, 22:39

    La situation est très préoccupante et la majorité se félicite du prolongement du "beau temps" qui dure depuis au moins 6 mois! Quelle inconscience!!!

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs