Accueil Société

Les syndicats policiers appellent à une grève du zèle le 12 octobre

Celle-ci prendra la forme de contrôles minutieux à grande échelle.

Temps de lecture: 2 min

Les syndicats de la police SLFP-VSOA et SNPS-NSPV appellent leurs membres à mener une grève du zèle le vendredi 12 octobre, dans tout le pays, pour protester contre les modifications de leur statut, la gestion des migrants en transit et la violence exercée contre les policiers.

«  Les agents de police sont effrayés par le détricotage de leur statut et demandent du respect de la part des politiques et des citoyens », indiquent les deux syndicats samedi. Ils appellent leurs membres à observer une grève du zèle vendredi entre 6h30 et 8h30. Celle-ci prendra la forme de contrôles minutieux à grande échelle. «  Comme il y a quelques années, nous organiserons des contrôles et des actions d’excès de zèle sur les grands axes », commente le vice-président du SLFP Police, Vincent Houssin.

Multiples actions de protestations

Les agents entendent exprimer leur mécontentement contre les nombreuses modifications de leur statut (salaire, procédure disciplinaire, etc.), la charge de travail supplémentaire associée aux migrants en transit et la violence exercée contre les agents. À cet égard, ils plaident pour infliger une peine maximale aux auteurs d’agressions policières.

La CSC et la CGSP doivent encore se prononcer sur leur participation éventuelle. Les syndicats policiers ont multiplié les actions de protestation ces dernières semaines pour faire entendre leurs revendications.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Dechamps Pascal , samedi 6 octobre 2018, 20:17

    Réponse à un post : les juges jugent, la police obéit.

  • Posté par Lambert Paul, samedi 6 octobre 2018, 14:31

    et voila c'est encore l'honnête citoyen qui va en faire les frais.......pourquoi ne font ils pas cela le dimanche 14 octobre au moins là ils mettraient le bordel lors des élections, ah oui ils sont payés par l'état

  • Posté par Pavoine Jean-Martin, samedi 6 octobre 2018, 15:23

    Les agents de police ne sont-ils pas eux aussi d'honnêtes citoyens? Ce qui serait grave, c'est qu'ils se complussent dans des rôles qui non seulement ne respectent pas leur dignité, mais également celle de ces honnêtes citoyens dont leur charge en tant que policier est, entre autre, de faire respecter cette dignité. Total respect pour leur action concernant le 127bis.

  • Posté par Claeys Alain, samedi 6 octobre 2018, 14:02

    Qu'ils fassent une grève du zèle et contrôlent à tout va, ok. Tout mouvement de grève ennuie, mais c'est comme cela. C'est un des seuls moyens de revendiquer. Qu'ils verbalisent est une autre chose. Ce serait une fois de plus pénaliser le cochon de payeur .... et rapporter de l'argent à l'Etat, contre qui ils s'opposent.

  • Posté par Etienne Van den Eeckhoudt, samedi 6 octobre 2018, 15:12

    Si la Justice ne libérait pas les délinquants après leurs arrestation, la police serait sans doute un peu mieux respectée.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko