Accueil Culture Arts plastiques

Banksy explique avoir prévu depuis des années la destruction de sa toile vendue aux enchères (vidéo)

L’artiste avait prévu ce moment depuis des années.

Temps de lecture: 2 min

Du Banksy tout craché: une toile du mystérieux et facétieux street-artiste britannique s’est partiellement auto-détruite vendredi soir devant un public médusé juste après avoir été vendue aux enchères pour 1,2 million d’euros chez Sotheby’s à Londres.

La vente de l’oeuvre — une reproduction en peinture acrylique et aérosol de l’une des plus célèbres images de Banksy, «Girl with Balloon», montrant une petite fille laissant s’envoler un ballon rouge en forme de coeur — venait à peine de se clôturer quand elle s’est auto-détruite. La peinture s’est partiellement faite découper en fines lamelles par une broyeuse à papier dissimulée dans un épais cadre doré... le résultat final laissant apparaître ce dernier à moitié vide, la partie découpée de la toile pendouillant dessous.

Banksy a plus tard réagi et confirmé qu’il était bien à l’origine de cet autodestruction. Dans une vidéo postée sur Instagram, l’artiste explique avoir inséré depuis des années une déchiqueteuse dans son oeuvre dans le cas où elle serait mise aux enchères. L’artiste était présent dans la salle au moment de la vente.

Encore plus chère

Auréolé de ce happening retentissant, qui figurait samedi parmi les sujets les plus discutés sur les réseaux sociaux au Royame-Uni, le tableau — et son cadre déchiqueteur — pourrait au final valoir encore plus cher, a estimé Alex Branczik. C’est «certainement la première fois dans l’histoire de la vente aux enchères qu’une oeuvre d’art se déchiquette automatiquement après être passée sous le marteau», a souligné la maison d’enchères.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une