Accueil Sciences et santé

Pour éviter le pire, l’humanité devra profondément changer, dit le Giec

Pour éviter des dommages importants, nous devrions limiter la hausse de la température à 1,5ºC dit le Giec. Mais cela nécessitera des changements considérables dans nos sociétés. Et il vaudrait mieux s’y mettre tout de suite.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Limiter la hausse de la température moyenne à la surface de la Terre à 1,5ºC ? Selon « les lois de la chimie et de la physique », ce n’est pas impossible, indique dans son dernier rapport le Giec, groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Mais cela nécessitera « des changements inédits, profonds et rapides dans les sociétés ». En clair, il va falloir cravacher pour donner le coup de barre salutaire. Et explorer des pistes encore méconnues. « Les prochaines années seront sans doute les plus importantes de l’histoire humaine », selon une des expertes du groupe. En adoptant leur nouveau rapport, ce week-end à Incheon (Corée du Sud), les scientifiques du Giec mettent les décideurs devant leurs responsabilités. Même s’ils restent prudents et se refusent à prescrire les remèdes au mal climatique, leur message peut difficilement être ignoré.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Petre Eric, lundi 8 octobre 2018, 14:37

    85% de l'énergie primaire consommée actuellement dans le monde est d'origine fossile. Inverser la tendance avec 85 % de renouvelable en aussi peu de temps sans renoncer au confort de la société techno-industrielle dans laquelle nous vivons me semble une douce illusion.

  • Posté par Luc Jansen, lundi 8 octobre 2018, 12:43

    C'est une bonne chose pour la Wallonie, la mer viendra jusque Landen et les flamand seront réfugié climatique en Wallonie !!!

  • Posté par Franco Calvagna, lundi 8 octobre 2018, 11:55

    Les hommes ou les pays sont devenus trop individualistes ou essayent de s'en sortir ...Sans des prises de conscience et des décisions fortes au niveau européen et mondial on y arrivera pas . Qui va essayer de limiter les 30% de pollution causés par l'élevage , qui s'attaque au transport maritime utilisant du pétrole lourd 1000 fois plus polluant que le diesel des automobiles ?

  • Posté par Razee Sabine, lundi 8 octobre 2018, 10:05

    Parmi les mesures simples : interdire les voitures de société, avoir du double vitrage performant partout, favoriser les cellules photovoltaïques, gaspiller mois d'aliments (30% des aliments achetés ne sont pas consommés !)

  • Posté par Mernier Andre, lundi 8 octobre 2018, 9:51

    Comme si l'humanité était capable d'éviter le pire.

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs