Le jackpot des mandats publics : plus de 21 millions d’euros distribués

Dans cet article
Le jackpot des mandats publics : plus de 21 millions d’euros distribués

Depuis septembre 2017, l’article 100 du code des Sociétés impose aux sociétés publiques de publier les rémunérations et avantages octroyés à leurs administrateurs. Le Soir s’est donc plongé dans les comptes annuels 2017 de ces sociétés et en a identifié 256 qui rémunèrent leur CA. Au bas mot, elles ont attribué l’an passé 21.658.429,18 euros à leurs administrateurs. Ces données sont rassemblées dans une base de données dénommée Remunero, que nous mettrons en ligne jeudi sur Le Soir+.

Cette traque aux institutions publiques, Le Soir l’a menée avec difficulté et obstination. Avec modestie aussi: cette base de données ne prétend pas à l’exhaustivité, elle est appelée à évoluer. Que les mandataires et établissements qui auraient été oubliés ou qui estiment avoir été trop rapidement classés parmi les mauvais élèves nous le fassent savoir, cette injustice sera rapidement réparée. Et s’il subsiste des erreurs, malgré nos vérifications, que les principaux concernés ou les lecteurs les plus attentifs nous le fassent savoir à remunero@lesoir.be.

Remunero établit les mandats et rémunérations au sein des sociétés publiques, en se basant sur les publications de la Banque Nationale. Voici le premier volet de notre semaine d’enquête.

Sur Le Soir+

► L’opération Remunero, c’est quoi?

► Quels chiffres, quels contrôles, quelles sanctions?

► Le top 20 des sociétés qui payent le mieux leurs administrateurs

Notre grande enquête Remunero, c’est quoi?

Notre grande enquête Remunero, c’est quoi?

Si déterminer la rémunération d’un élu ne pose pas trop de difficultés puisqu’elle est fixée par le législateur, l’exercice est plus périlleux lorsqu’on s’attaque aux mandats détenus dans les sociétés publiques.

Un pari qu’a néanmoins relevé Le Soir en se délectant de la lecture des comptes 2017 de ces sociétés. Quel que soit le niveau de pouvoir auquel elles sont inféodées : le fédéral, les régions wallonnes et bruxelloises, la Fédération Wallonie-Bruxelles, les provinces et les communes. Seules les données relatives aux établissements flamands n’ont pas été compilées.

A tout seigneur tout honneur : initié par un privé, le site Cumuleo a été le premier à mettre à la disposition du plus grand nombre les informations que d’autres auraient voulu réserver à des cercles restreints. En baptisant son opération Remunero, Le Soir fait un clin d’œil à cet autre vecteur de transparence. Ces deux outils ne sont pas concurrents, ils sont complémentaires : s’appuyant sur la liste des mandats publiée chaque année au Moniteur, Cumuleo dresse l’inventaire des élus et de leurs mandats. Tandis que Remunero établit les mandats et rémunérations au sein des sociétés publiques, en se basant sur les publications de la Banque Nationale. Cette nouvelle base de données sera mise en ligne ce jeudi, sur notre site internet.

Cette traque aux institutions publiques, Le Soir l’a menée avec difficulté et obstination. Avec modestie aussi : cette base de données ne prétend pas à l’exhaustivité, elle est appelée à évoluer. Que les mandataires et établissements qui auraient été oubliés ou qui estiment avoir été trop rapidement classés parmi les mauvais élèves nous le fassent savoir, cette injustice sera rapidement réparée.

Et s’il subsiste des erreurs, malgré nos vérifications, que les principaux concernés ou les lecteurs les plus attentifs nous le fassent savoir à remunero@lesoir.be.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Diego Aquilina.

    Menaces, duperies, cupidité: la face cachée d’Integrale

  2. Tenues de protection et masques faciaux de rigueur pour les participants au carnaval de Venise, où toutes les festivités ont été annulées à partir de ce dimanche.

    Coronavirus: l’Italie sous cloche pour contenir l’épidémie

  3. Bernie Sanders embrasse son épouse Jane après son triomphe dans le Nevada
: «
Laiisez-moi vous présenter la prochaine Première Dame des Etats-Unis
!
»

    Etats-Unis: Bernie Sanders s’avance en grand favori vers le «Super Tuesday»

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Et si on mettait le cap sur Broadway?

    Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

    La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la...

    Lire la suite