Accueil Société Santé

Bienvenue sur Pristine 221, l’une des plus anciennes étoiles jamais identifiées

On annonce aujourd’hui la découverte d’un objet très rare : une étoile très ancienne et particulièrement pauvre en métaux. Et sans carbone, ce qui est très intrigant.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

On annonce aujourd’hui la découverte d’un objet très rare : une étoile très ancienne et particulièrement pauvre en métaux. Et sans carbone, ce qui est très intrigant. Ce témoin d’un passé reculé permet de comprendre les premières étapes de l’Univers, juste après le Big Bang.

« C’est une découverte majeure, qui interroge nos connaissances en matière de formation des premières étoiles. » Chercheuse au Laboratoire d’astrophysique de l’EPFL (LASTRO), Pascale Jablonka est l’une des membres fondateurs du relevé Pristine, un projet international dédié à la recherche des étoiles les plus vieilles et déficientes en métaux. Récemment, l’une d’elles, un spécimen d’une grande rareté, a pu être identifiée. Baptisée Pristine 221, elle fait partie des dix étoiles les plus pauvres en métaux repérées jusqu’aujourd’hui dans le halo de notre Galaxie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs