Accueil Opinions

Quand la gauche perd son hégémonie intellectuelle

Quatre pages. Le quotidien français « Le Monde » a consacré quatre pages à Eric Zemmour. Pour en dire le plus grand mal, certes. Mais le provocateur médiatique n’en a pas moins toutes les raisons de se réjouir.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Quatre pages consacrées à Eric Zemmour dans le journal Le Monde. Et le journal vespéral de faire ce constat : l’hégémonie culturelle et intellectuelle, qui fut longtemps exercée par la gauche (en réalité depuis l’après-guerre) est en train de passer à droite. Droite dure. Comme dans les années 30 lorsque la majorité des académiciens français étaient maurassiens et virèrent tout naturellement au pétainisme.

Pétain dont Zemmour s’échine précisément à démontrer qu’il n’était nullement un traitre mais, qu’à sa façon, il se comporta en patriote s’offrant à la France comme « bouclier » quand le Général de Gaule s’en voulait, lui, le « glaive ». Thèse néo-vichyste classique. Et qu’on est tout à fait en droit de défendre. Qui ne mérite pas qu’on soit brûlé en Place de Grève, ni interdit d’expression médiatique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Pierre Lison, mardi 9 octobre 2018, 8:54

    À lire : DÉLIVREZ-NOUS DU BIEN! de Natacha Polony et J-M Quatrepoints.

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 9 octobre 2018, 8:37

    Parfait comme toujours. Les médias doivent nous expliquer, chiffres à l'appui, si l'Europe est en perte de vitesse ou pas. On parle des personnes qui sont les victimes de la mondialisation...On dit qu'il y a trop de vieux et qu'ils peuvent faire une croix sur leurs retraites et que ces vieux ont tout bouffé au dépens de leurs enfants et qu'ayant consommé ils sont responsables de ce que la terre est à bout de souffle et que tout le monde va crever par leur faute. Et ce n'est qu'un petit exemple. Cela fait peur et surtout vendre . Des gros titres et après, il ne faut pas s'étonner que les électeurs votent sur base des fausses promesses. Les médias doivent expliquer beaucoup plus. Les médias sont là pour instruire. Pas pour s'écouter.

  • Posté par Brasseur Michel, lundi 8 octobre 2018, 20:54

    Pitié! Arrêtez de nous bassiner avec Z.! A part éveiller une curiosité malsaine chez des gens qui autrement ne liraient jamais sa prose bien brune, vous participez à la banalisation d'un discours raciste en lui offrant l'option d'un "pourquoi Pas?" qui ne peut être que le prélude à la fin de la tolérance et de l'ouverture, tellement nécessaires dans nos démocraties vieillissantes...

  • Posté par Brasseur Michel, lundi 8 octobre 2018, 20:57

    On a déjà nos fléaux nationalo-liberaux qui font plus que flirter avec les préjugés d'extrême droite! Pas besoin d'un Zorglub dans remords et tristement réel!!

  • Posté par stals jean, lundi 8 octobre 2018, 18:59

    Alors que tous les signaux sont au rouge quand il s’agit et cela au niveau planétaire de dénoncer l’emploi des "armes de destructions massives", qui ne disent pas toujours leurs noms, et qui sont en train de provoquer des désastres environnementaux irréversibles pour longtemps, et partant des désastres humanitaires encore plus irréversibles et pour toujours, il se trouvent des intellectuels qualifiés de Gauche en tous cas pas de droite et non des moindres pour jouer les agences de publicité d'un crétin pétiniste qui n’en a certes pas besoin.. A l’heure actuelle, les gouvernements de toutes les nations du Monde, absolument toutes sans aucunes exceptions, qu’elles soient qualifiées à gauche, à droite, aux extrêmes, qualifiées aussi de démocraties, de dictatures, les militaires ou les religieuses, qu’elles soient Riches, Pauvres, ou dans le caniveau comme la plus part des nations africaines, devraient n’avoir plus qu’un seul et unique état d’esprit, un seul et unique but, celui de faire en sorte que le Vivant existant sur notre planète ne soit plus, seconde par seconde à la vitesse des transactions boursières mondialisées, offert en holocauste sur l’autel du dieu dollar, dieu de tous les dieux, dieu dollar, au nom de qui tous les gouvernements de notre planète sans aucune exception sont les grands prêtres, les collabos au sens le plus péjoratif du terme qui soit. Les élections, et les nôtres en Belgique, celles de ce dimanche 14 octobre ne sont finalement que l’expression d’une imposture absolue de plus. Imposture intellectuelle criminogène, reflets d’une imposture politique de la Droite, de la Gauche, du Centre, des extrêmes, imposture écologique surtout…Les générations futures à commencer par nos enfants et petits enfants vont tout simplement crever à "petit feu" ou à "grand feu", feux qui ne seront pas des feux de Joie, pas des feux de la saint Jean...Tout le monde, ou presque semble-t-il, s’en branle jusqu’à plus soif d’aller se réfugier dans les isoloirs de la honte pour cocher des noms, des noms de celles et de ceux qui, majoritairement, le lendemain sinon le soir même du 14 octobre 2018 pratiqueront comme à tous les coups,et dans l'allégresse, la sodomie, sodomie intellectuelle cela va s'en dire.... Celles de gauche, de droite du centre, des extrêmes et même hélas la verte…celle la, qui nous a fait croire un court instant que le père noel n’était pas une ordure…Quel rapport que mon bavardage quelque peu rageur avec cette mise en ligne de jean-François Kahn? Allez savoir...

Plus de commentaires

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs