Accueil Belgique

Soleil et douceur à Noël: les raisons de ces températures exceptionnelles

Le mois de décembre 2015 devrait être le plus chaud depuis 1934. Un véritable problème pour les stations de ski en Belgique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Avec certitude, il n’y aura pas de Noël blanc cette année et il est fort probable que le mois de décembre 2015 soit le plus chaud enregistré depuis 1934, a indiqué vendredi le météorologue David Dehenauw. Il est par ailleurs peu probable que les températures baissent d’ici la fin de l’année, ce qui ne ravit pas les stations de ski belges.

En cause   : des flux de secteur sud à sud-ouest provenant de l’océan Atlantique et déplaçant à grande vitesse, entre 4 et 5 Beaufort, de l’air à caractère subtropical qui n’a donc pas le temps de refroidir lorsqu’il arrive au-dessus de l’Europe, précise le spécialiste.

Il est en outre difficile à dire si cette tendance est vouée à s’estomper à partir des premiers jours de 2016.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs