Accueil Société

Grand Baromètre: entre pro et anti-migrants, la polarisation se durcit

Selon le Grand Baromètre Le Soir – RTL Info – Ipsos, une majorité de sondés juge trop laxiste la gestion des migrants en transit ou est favorable à l’enfermement des familles avant expulsion. Les experts nuancent toutefois.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

Que pensent les Belges de la façon dont les autorités « gèrent » les migrants en transit vers l’Angleterre ? Pensent-ils qu’il faut, oui ou non, enfermer les familles avec enfants avant expulsion ? Enfin, estiment-ils que la Belgique devient de plus en plus raciste ? Les trois questions balisaient le dernier Grand Baromètre. Et au moment d’entamer l’interprétation des réponses, il semble que les Belges, sondés sur base d’un échantillon de 2.543 personnes, aient en la matière une « préférence » pour des solutions dures, jugeant à 55 % trop laxiste la gestion qui est faite des migrants ou estimant à 41 % qu’il faut enfermer les familles avec enfants avant expulsion, notamment.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Dubois Raymond, mardi 9 octobre 2018, 17:00

    Il y a 40 ans que nous entendons les mêmes propos .... le slogan " VIVRE ENSEMBLE " est dépassé . Les générations suivantes devront faire face à beaucoup de problèmes . J"espère qu'il n'y aura pas une guerre civile . Cela gronde .... et ceux qui essayent de s'exprimer sont traités de racistes . Il faudrait permettre aux citoyens de répondre à une enquête bien structurée . QUEL FUTUR ???

  • Posté par Bachelart Bernard, mardi 9 octobre 2018, 11:04

    Il serait bien plus utile de cogiter sur les causes qui font émigrer. 1° La surnatalité dans beaucoup de pays d'Afrique centrale et quelques pays d'Asie. 2° Les conflits armés, dont la plupart sont créés dans le but d'affaiblir indirectement la Russie, de conquérir les ressources naturelles et les voies de communication marchandes. Lorsque ces problèmes seront résolu, les flux se tariront majoritairement d'eux-mêmes.

  • Posté par Prevost Stanislas, mardi 9 octobre 2018, 7:35

    Cela ne m'étonne pas. On vit dans un pays de racistes et tant que les gens verront le migrant comme quelqu'un qui vient voler son pain, les choses ne changeront jamais. Il faut une politique Européenne commune pour ce problème. Mais il faut aussi faire preuve d'humanisme et accepter que tout le monde a droit à un peu de ciel bleu. L'immigration est une chance pour l'Europe qui a un sérieux problème démographique (Plus de décès que de naissances). Sa population vieillit et il y a de moins en moins d'actifs. Ne pas oublier que se sont les personnes actives qui paient la sécurité sociale et les retraites. Fermer la porte aujourd'hui aux migrants, c'est augmenter demain les problèmes de financement pour la sécurité sociale et les pensions. L'immigration est une richesse pour l'Europe. Celui qui ne comprend pas cela, continue à mettre des oeillères et vivre dans son monde égoiste. Tout le monde veut profiter de la mondialisation, mais ne surtout pas la partager avec d'autres. Pauvre Belgique, Pauvre Europe.

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 7 novembre 2019, 20:50

    Comme si ces gens allaient payer nos pensions, tout ce qu ils soutirent ici est envoyé chez eux,et quel est le taux de chômage dans les troisièmes et parfois quatrièmes générations ?Et ils détestent nos manières de vivre et refusent nos valeurs ,faut arrêter de dire n importe quoi

  • Posté par De Clippel Francis, mardi 9 octobre 2018, 18:30

    Je peux comprendre votre humanisme mais j'ai un problème avec le refus de ces gens de reconnaître les valeurs des lumières. En plus j'ai une doute qu'ils puissent être en état d'avoir un boulot pour payer ma pension. Je n'ai pas envie que ma fille soit obligée d'être voilée pour ne pas être traitée de pute ( cela n'est pas du racisme).

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs