Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

L’Intérieur au chevet de Dinaphi

Jan Jambon veut rassurer sur le financement.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

La situation de la nouvelle zone de secours (pompiers) Dinaphi, dans la houle depuis la démission tonitruante de François Bellot le 20 octobre dernier, s’est invitée au Parlement fédéral. Le député Georges Gilkinet (Ecolo) a interrogé le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA), sur sa position dans la crise que traversent les 22 communes des arrondissements de Dinant et Philippeville. Avec une demande : que le fédéral joue les facilitateurs.

Par ailleurs, la question des engagements financiers non respectés par l’Etat, dont se plaignent de nombreuses zones de secours, est également venue sur le tapis : «  On sait qu’il est prévu qu’à terme, le fédéral devrait participer à hauteur de 50 % au financement des zones. Je voudrais vous donner l’occasion d’expliquer comment et dans quel timing le gouvernement entend honorer cet engagement  », énonçait le député.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs