Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Namur: un citoyen dénonce les six expropriations pour la passerelle

Une interpellation citoyenne prend la défense des expropriés. L’échevin Arnaud Gabroy répond.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Richard Dessart, un Namurois, a pris la parole jeudi au conseil communal de Namur lors d’une interpellation citoyenne pour prendre la défense de six propriétaires qui verront leur maison détruite à Jambes pour que la Ville de Namur puisse concrétiser son projet de passerelle cyclo-piétonne entre Namur et Jambes. Ce dernier nécessite en effet la démolition de six habitations côté rive droite. Pour Richard Dessart, « ce sont six familles dont la vie va basculer ». « L’arrêté d’expropriation vient d’être publié au Moniteur début novembre sans qu’aucun propriétaire ne soit au courant », dénonce-t-il.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs