Vous souhaitez des funérailles laïques ? Faites-le savoir !

S’il est un sujet auquel personne ne veut penser, c’est bien la mort. Elle est pourtant inéluctable et le moment venu, les proches, désemparés, peuvent ignorer quelle cérémonie choisir pour accompagner le disparu… Sauf si celui-ci a fait préalablement connaître ses volontés.

Quand survient la disparition d’un proche, on plonge dans un profond désarroi. Chacun peut se sentir désemparé face aux démarches à effectuer, et ne sait pas toujours quelle cérémonie choisir. Il est tout à fait possible quel que soit le mode de sépulture choisie – inhumation ou crémation – de célébrer une cérémonie laïque de funérailles

Un accompagnement personnalisé, en phase avec les valeurs du défunt
Mais en quoi cela diffère-t-il d’une cérémonie religieuse ou d’une cérémonie civile neutre ?

« Une cérémonie laïque de funérailles ne contient aucun rituel prédéfini, si ce n’est celui qui fait sens aux proches du défunt, explique Nathalie Dewaelheyns, coordinatrice du pôle assistance morale pour le Centre d’action laïque du Brabant wallon, l’officiant prépare et gère totalement la cérémonie. » Dans le cas de funérailles laïques, un officiant de cérémonie jouera un rôle qui va bien au-delà de celui tenu par les entrepreneurs de pompes funèbres et des services proposés dans les crématoriums. Il va accompagner la famille en s’entretenant longuement avec elle. Ensemble, ils vont évoquer la personnalité du défunt, rédiger son portrait, construire la cérémonie en y incluant des actes symboliques, de la poésie, de la musique... Cela permettra ainsi à la famille d’entamer le processus du deuil. Pour éviter tout tracas à celle-ci, l’officiant entre en contact avec les différents intervenants. Le jour des obsèques, l’officiant agit en tant que maître de cérémonie. Il se montre également prêt à prendre ou reprendre la parole à la place des intervenants si l’émotion les empêche de s’exprimer.

A noter que ce service d’accompagnement est entièrement gratuit.

Assurez-vous que vos volontés soient respectées jusqu’au bout
Il faut impérativement que la famille soit au courant de vos volontés afin qu’aucune tension ne naisse lorsque le temps sera venu de faire vos adieux. Pour que vos proches vous saluent avec sérénité, pour que vous partiez en accord avec les valeurs que vous prônez, assurez-vous donc que tout le monde soit bien informé de votre volonté et veillez à remplir une déclaration anticipée de fin de vie afin de faire stipuler vos souhaits noir sur blanc.

Pour plus d’infos concernant les funérailles laïques et la déclaration anticipée, du choix de sépulture et obsèques n’hésitez pas à contacter le Centre d’Action Laïque du Brabant wallon (Laïcité Brabant wallon). www.calbw.be

La UneLe fil info Partager