JO 2020: une équipe de réfugiés sera présente à Tokyo

JO 2020: une équipe de réfugiés sera présente à Tokyo
EPA

Une équipe de réfugiés prendra part aux jeux Olympiques de Tokyo 2020, a décidé lundi le Comité international olympique, quatre ans après la première participation de dix réfugiés aux JO de Rio 2016.

La création de cette équipe pour les Jeux de Tokyo a été validée mardi lors de la 133e session du CIO à Buenos Aires. Le CIO « a identifié 51 sportifs vivant dans des camps de réfugiés ou dans des conditions de réfugiés », a expliqué Pere Miro, l’un des responsables du CIO, en charge des relations avec les comités nationaux olympiques. Une partie de ces sportifs est susceptibles de participer aux JO de Tokyo.

Déjà présents à Rio en 2016

Parmi ces 51 sportifs figurent les 10 présents aux Jeux de Rio, a-t-il précisé. L’un des dix sportifs engagés à Rio, Yech Pur Biel, coureur de demi-fond du Soudan du Sud, était présent à la session à Buenos Aires. Ces 51 sportifs auxquels le CIO apporte une aide via le programme de Solidarité olympique sont engagés dans sept sports (contre 3 à Rio), dont l’athlétisme, le judo, le karaté, la natation ou le taekwondo. Pour la première fois une équipe de réfugiés a pris part aux JO de Rio 2016. Elle comptait deux nageurs ayant fui la Syrie, des judokas originaires du Congo, un coureur de marathon éthiopien et quatre coureurs de demi-fond de Soudan du Sud.

Le CIO a créé en septembre 2017 une Fondation pour les Réfugiés, fruit d’une coopération avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous