Accueil Immo

Courbevoie, un nouveau quartier multifonctions

La première pierre du projet Esprit Courbevoie a été posée. À la barre, deux sociétés de promotion : Besix Red et Thomas & Piron Bâtiment. Comme les pièces d’un puzzle, le développement de Louvain-la-Neuve poursuit sa marche en avant.

Temps de lecture: 3 min

La pose de la première pierre du projet intitulé « Esprit Courbevoie » est l’aboutissement d’un travail de dix longues années. Un imposant projet immobilier va prochainement voir le jour au-dessus de cinq niveaux de parking (dont trois réservés aux navetteurs du RER) construits par la SNCB en extension du centre-ville et en prolongement des quais de la gare. En 2008, un appel à candidature est lancé. Le bureau d’architecture Syntaxe est chargé du master plan et chapeaute la mission urbanistique. C’est l’association Besix Red et Thomas & Piron qui est sélectionnée sur la base d’un projet urbanistique élaboré par le bureau d’architecture Syntaxe. Jean-Luc Son, directeur-général de REIM et actuel directeur du projet, était déjà au front. Le projet Esprit de Courbevoie est lancé. « Ce nom fait référence au quartier et renvoie à l’esprit de Louvain-la-Neuve : bouillonnant, multiculturel, intergénérationnel de Louvain-la-Neuve, un cœur qui bat… », commente avec enthousiasme Laurent Graas, manager régional pour Bruxelles chez Besix Red, néo-louvaniste convaincu.

Situé à l’entrée de Louvain-la-Neuve, Esprit Courbevoie est un projet mixte de 55.000 m2 qui comptera quelque 450 logements ainsi que d’autres fonctions. Il comprendra aussi un vaste parc de près de 2 hectares. Une passerelle reliera ce nouveau développement aux quartiers de Lauzelle et de la Baraque.

Une première phase de 22.000 m2 vient d’être entamée début septembre. Elle porte sur la construction de cinq bâtiments multifonctions. L’UCL souhaitait que plusieurs architectes soient impliqués. La conception de la première phase a été confiée aux bureaux d’architecture Syntaxe et Montois & Partners.

La construction des immeubles sera, quant à elle, réalisée par l’association d’entreprises Thomas & Piron Bâtiment et les Entreprises Jacques Delens, filiale du groupe Besix. « Nous sommes partenaires de ce projet. Nous nous inspirons des bonnes pratiques respectives de chacune des sociétés », précise Aubry Lefèbvre, administrateur délégué de Thomas & Piron Bâtiment.

L’entrée du nouveau quartier accueillera une première résidence de 13 appartements ainsi qu’un espace de services. « Il s’agit du premier immeuble passif multi-résidentiel privé à Louvain-la-Neuve », explique Jean Mathieu, administrateur délégué, Montois Partners. Un second immeuble résidentiel proposera, 65 appartements de 1 à 3 chambres, ainsi qu’un commerce de proximité.

Le long du boulevard de Wallonie et de la rue de Courbevoie, une autre résidence sera plus particulièrement dédiée aux étudiants. Elle comptera 92 logements variés : studios, mini-lofts et appartements de 3 à 5 chambres pour la colocation étudiante. Dans son prolongement, une résidence de 43 appartements accueillera un public de jeunes actifs (primo-acquéreurs, jeunes professionnels, étudiants de 3e cycle, jeunes chercheurs ou doctorants…). Enfin, une résidence-service de 36 unités devrait voir le jour. Une option d’achat a été concédée à la ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve. Prioritaires, les premiers logements d’étudiants devraient être terminés en juillet 2020.

Quant à la seconde phase actuellement en cours d’étude, elle a été confiée aux bureaux d’architecture Syntaxe, R2D2 et Cerau. Elle se concrétisera par la réalisation de trois autres bâtiments : un immeuble de bureaux (8.500 m2, permis déjà délivré) et deux autres affectés au logement (18.000 m2 au total, soit 180 appartements).

Une dernière phase comportant deux immeubles de chacun une trentaine d’appartements devrait clôturer le développement. « 2025 me semble une échéance raisonnable pour la fin des travaux », prévoit Jean-Luc Son.

Le prix des logements varie de 130 à 150.000 euros pour un studio à 300 ou 400.000 euros pour un 2 à 3 chambres. Quelque 63 % ont déjà été vendu. « Nous ne nous attendions pas un tel succès. Ce produit rencontre tant les attentes des investisseurs que celles des futurs résidents », conclut Laurent Graas.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Immo

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une