Accueil La Une Belgique

En Wallonie, l’élection « directe » du bourgmestre

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le bourgmestre est le « patron » de sa commune. Sa désignation est un enjeu essentiel, qui fait parfois l'objet d'obscures tractations entre futurs partenaires d'une majorité. Avec ce résultat : le premier citoyen d'une entité n'est pas forcément la personnalité la plus populaire auprès du corps électoral.

En Wallonie, les choses vont changer. Partiellement en tout cas. La législation régionale consacre « l'élection directe » du maïeur. Voici le scénario qui aboutira désormais à la désignation de plein droit du bourgmestre par le gouvernement.

1. Après le scrutin, une majorité doit se dégager au sein du conseil communal ;

2. Si cette majorité est composée d'un seul groupe politique, pas de problème : le candidat qui a obtenu le plus de voix de préférence devient bourgmestre ;

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs