Accueil Nos grands formats historiques

Aux communales de 2006, la démocratie respire

Les élections communales de 2006 n’ont pas provoqué le raz-de-marée néofasciste que d’aucuns redoutaient en Flandre. À Schaerbeek, l’écharpe mayorale passe sous le nez de Laurette Onkelinx. En Wallonie, le bourgmestre est élu automatiquement au nombre de voix.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La Belgique respire. Oui, le Vlaams Blok-Belang accroît fortement ses scores électoraux par rapport aux communales de 2000. Oui, il est le plus grand parti de quelques localités flamandes. Mais non, il n’accédera pas au pouvoir. Oyez, oyez : sa progression n’est pas une fatalité !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michel Raurif, vendredi 12 octobre 2018, 9:34

    Comment osez-vous publier un titre pareil ? Il belle lurette que les petites magouilles ont été réalisées pour que pas grand-chose ne change ! Des accords signés pour éviter que des « ignorants » puissent se garnir les poches et bien autres ! Se pose la question : à quoi cela sert ‘il d’aller voter puisque que l’on s’entend si bien avant les élections ?

Aussi en Nos grands formats historiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs