Accueil Médias

Audiences radio: Nostalgie reste en tête, Bel RTL remonte

La radio généraliste du groupe RTL reprend sa place dans le top 3 après avoir souffert d’une baisse d’audiences ces derniers mois. La RTBF déplore encore la nouvelle méthodologie du CIM.

Temps de lecture: 3 min

Selon les derniers chiffres du CIM (le Centre d’information sur les médias) publiés ce jeudi, Nostalgie reste la radio la plus écoutée dans le sud du pays. La nouvelle vague, qui s’étend de mai à août 2018, fait part de moins de bouleversements que la précédente.

« Nostalgie obtient une part de marché de 15.1 % (contre 14.9 % dans la vague précédente) et confirme sa première place en Belgique francophone. Aucune autre radio privée, tant dans le Sud que dans le Nord du pays, ne réalise un tel résultat. Ce qui fait de Nostalgie la première radio privée du pays », indique la radio dans un communiqué. NRJ devient, elle, la radio préférée des Millennials, c’est-à-dire les moins de 35 ans.

Contact éjecté par Bel

Nostalgie partage le podium avec Bel RTL (14,52 % de part de marché contre 13,2% pour mars-juin), qui remonte clairement, et VivaCité qui perd des plumes (13,56 % contre 14,5%). Radio Contact sort ainsi du top 3 avec 13,27 % de part de marché (contre 13,80% précédemment). Une légère diminution expliquée par son renforcement auprès d’un public plus jeune. Une stratégie qui porte ses fruits puisqu’elle devient la première radio des moins de 55 ans. Radio Contact est ainsi éjectée par sa consœur généraliste Bel RTL qui réalise une belle progression ces derniers mois et reprend sa place de première radio généraliste du pays. Pour Erwin Lapraille, directeur général des radios au sein de RTL Belgium, «elle enregistre une progression notable de ses résultats, confirmant les changements apportés ces derniers mois à l’antenne».

Période d’été et méthodologie

Ces résultats sont observés avec recul de la part des éditeurs puisque cette vague comprend les mois de juillet et août durant lesquels « les radios proposent traditionnellement une programmation spécifique, qui tranche avec le reste de la saison », souligne RTL Belgium. «Cette période s’avère difficilement lisible tant par les fluctuations au fil des mois de son échantillonnage que parce qu’elle couvre l’étude à la fois des grilles de fin de saison et les grilles d’été», confirme la RTBF qui a préféré mettre en évidence la période janvier-juin.

Comme lors de la vague précédente, la première sous la nouvelle méthodologie du CIM, le service public indique que La Première et Musiq’3 sont toujours «affectés par le biais méthodologique sur Bruxelles et les 19 communes qui doit encore être redressé». Par ailleurs, la RTBF se félicite de la «solide» deuxième partie de saison de VivaCité qui se place en tête des radios de la Fédération Wallonie-Bruxelles à cette période. Classic 21 a terminé la saison janvier-juin sur une note forte avec une part de marché de 10,1%.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Michel Raurif, vendredi 12 octobre 2018, 12:04

    Au niveau de la stupidité BEL RTL atteint le niveau record avec le petit chou !! Plus con que cela ,tu meurs !

  • Posté par Nicolay Jean-marie , vendredi 12 octobre 2018, 17:49

    Bien spur, mais le groupe Rossel est actionnaire ---> la sympathie de notre journal, comme celle de SudPresse...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag