Accueil Nos grands formats historiques

Les élections communales de 2012, le scrutin qui fait trembler la Belgique

Aux élections communales de 2012, c’est le triomphe de la N-VA avec à la tête du parti : Bart De Wever. Dans ce long format d’archives, « Le Soir » retrace l’ascension du parti nationaliste.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est le tout grand vainqueur du jour, indiscutable, impérial. Bart De Wever a réussi son pari. Son parti conquiert Anvers et lui, il en devient le bourgmestre. C’est une véritable claque que la N-VA inflige à l’ex-bourgmestre Patrick Janssens, atteignant quasi les 40 % mythiques que les sondages lui avaient prédit. La ville d’Anvers donne le ton d’une victoire nationaliste qui se vérifie dans toute la Flandre. Le parti réussit le doublé parfait : il empoche la ville symbole mais aussi l’ancrage local généralisé qui lui manquait pour asseoir son pouvoir politique, jusque-là incarné par la popularité de son président. La N-VA figure dans le top 3 des communes flamandes, emportant de beaux morceaux au passage : Alost, Saint-Nicolas et… Mortsel, ville natale de De Wever. La victoire de la N-VA est due pour beaucoup, et dans nombre de communes, au transfert de voix du Vlaams Belang, réduit à quasi rien.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Nos grands formats historiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs