Accueil Société Régions Hainaut

Première élection, tête de liste et candidat bourgmestre

À Estaimpuis, Quentin Huart fait face à un sacré défi, d’autant que son mentor, Daniel Senesael, poussera la liste PS-LB. Mais il a tout son soutien. Et la motivation qui pousse les candidats à se lancer dans l’arène politique est hors norme.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Douze ans. C’est le temps qu’il aura attendu pour passer de l’ombre à la lumière. Aux côtés du fantasque député Daniel Senesael (PS), Quentin Huart (PS-LB), 33 ans aujourd’hui, a tout appris de la politique. Des coulisses du parlement en tant qu’attaché parlementaire à la gestion d’une commune de 10.000 habitants en passant par les arcanes d’un parti politique comme le PS lorsque Senesael était président de fédération, le trentenaire est « armé » politiquement même si sur papier, c’est un novice. Le 14 octobre, ce sera la première fois qu’il pourra voter pour lui-même.

Première élection et vous briguez déjà le poste de bourgmestre, n’est-ce pas trop ambitieux ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Festival au Carré: la ville est une fête!

Pour son grand retour après deux annulations, le Festival au Carré voyage dans toute la ville de Mons et aux alentours, au Manège mais aussi dans les jardins et sur les places publiques. Avec un motto : vous faire vivre des expériences singulières.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs