Accueil Sports Football Football à l'étranger

La Suisse subit une sérieuse cure de jouvence

Après avoir corrigé l’Islande (6-0 à Saint-Gall) pour ses débuts en Nations League, la Suisse débarque à Bruxelles avec l’intention de confirmer son bel état de forme. Le coach Vladimir Petkovic, en place depuis quatre ans, cultive l’art du renouveau et souhaite que la génération montante des Helvètes prenne rapidement les commandes de la Nati.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Si la sélection suisse (8e au ranking FIFA) a l’art de se prendre les pieds dans le tapis durant les grands événements (élimination en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018 des œuvres de la Suède, après avoir été boutée hors de l’Euro 2016 -au même stade de la compétition- par la Pologne), elle s’est surtout dotée, à la sortie d’un été pourri par l’affaire des binationaux, d’une raison valable pour revoir en profondeur son effectif.

1 Les trentenaires ne sont clairement plus les bienvenus en sélection

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs