Accueil Économie

Déchets: un coût vérité bien plus élevé que la taxe annuelle

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Dans la facture communale, la collecte et le traitement des déchets occupe une place importante et suscite un paradoxe certain : pourquoi devoir payer de plus en plus pour des choses qui, par définition, ne servent plus à rien ni à personne ?

Ici encore, une lecture des factures démontre une multiplicité de tarifs. Sur lesquels les communes exercent un pouvoir plus déterminant que pour les énergies ou l’eau. Pour beaucoup, le coût des déchets se limite à une taxe communale payée chaque année et qui couvre, en gros la collecte et le traitement des poubelles. Cette facture annuelle varie et masque un ensemble d’autres coûts : la gestion des parcs à conteneurs, les éventuels programmes (et personnel) de prévention, la gestion des déchets des services communaux, la collecte confiée au privé/public/commune, les déchets accumulés par les activités touristiques ou près des écoles par des « non-habitants ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs