Accueil Opinions Éditos

La somme de toutes les dérives du foot

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 3 min

Transactions financières suspectes. Commissions occultes. Organisation criminelle. Blanchiment d’argent. Corruption privée. Fraude à la TVA. Suspicion de matchs falsifiés. N’en jetez plus, la coupe est pleine.

Les termes utilisés par le Parquet fédéral, ce jeudi après-midi lors d’une conférence de presse qui fera date dans l’histoire du football belge, sont sans appel. Violents. Précis. Glaçants.

Ils mettent en lumière deux véritables « systèmes » qui semblent – personne n’est évidemment encore condamné dans cette affaire – mis en place par deux hommes, deux agents de joueurs qui règnent en maîtres sur le milieu du ballon rond dans le Royaume. En contrôlant des joueurs, des clubs, des arbitres, mais aussi des journalistes, en ne reculant devant rien pour augmenter leur influence et leurs profits. Au détriment des lois, de l’éthique et, parfois, des hommes qui les entourent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Constant Depièreux, jeudi 18 octobre 2018, 17:10

    Et que dire de nos hommes politiques qui s'affichent (et récupèrent l'image) de ces "managers" ...?

  • Posté par stals jean, vendredi 12 octobre 2018, 14:44

    j'en rajoute une couche pour fustiger la presse tous supports confonds qui à propos de ces pratiques mafieuses du milieu du foot pro, joue à qui mieux mieux les vierges effarouchées...Des vedettes du foot pro vendus pour 100.000.000 euros (100 millions d'euros) quoi de plus normal...des jongleurs talentueux de la baballe qui perçoivent 100.000.000 (100 millions d'euros pour une saison de foot, quoi de plus normal...et des fidèles spectateurs de ces spectacles bidons qui crèvent au travail 8 heures par jours 5 jours par semaine pour 25000 euros par an, quoi de plus normal normal...c'est en effet entré dans les normes qu'un vrai travailleur dont le salaire est de 25000 euros parfois beaucoup moins, devrait travailler 4000 ans pour gagner ce que gagne certains joueurs de foot en une saison...mais de ça, la presse aux ordres du fascisme boursier ultralibéral, n'a jamais été scandalisée pour un Kopec...Bande de faux cul...Placer "l'éthique au centre du jeu" quand il s'agit du foot pro... vaut mieux lire ça que d'être sourd...

  • Posté par stals jean, vendredi 12 octobre 2018, 9:50

    Deux choses: 1-depuis que ces affaires de fraudes, de corruptions, de blanchiments d'argent dans le "milieu" du foot pro et belge sont révélées par les médias, combien seront les supporters de club qui dégoûtés, écoeurés d'être ainsi pris pour des imbéciles heureux, n'assisteront plus ne serait-ce que pour marquer le coup, aux rencontres? 2-silence radio et total et des joueurs et des entraîneurs et des commentateurs sportifs vedettes friquées eux aussi...Circulez y a rien avoir...Les chiens aboient la caravane passe... dimanche les cathédrales à ciel ouvert seront comme toujours remplies religieusement de fidèles des deux églises dont certain, sont prêt à s'étriper comme dans les vrais guerres...Jupiler League: les hommes savent pourquoi...Donnez leur du pain et des jeux qui disait le Juvénal de la Rome antique en décomposition assurée...les Pouvoirs en place ont remplacé le pain solide par le pain liquide, liquide comme l'argent qui coule à flot continu dans les loges luxueuses qui dominent les pelouses impeccablement tondues elles aussi...

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs