Accueil Sports Football Football à l'étranger

L’ex-international Mateja Kezman dans le viseur de la justice en Serbie: il aurait blanchi plus de 30 millions d’euros

L’enquête pour fraude dans le monde du football belge s’étend également à d’autres pays européens.

Temps de lecture: 2 min

La vaste enquête menée en Belgique concernant des fraudes (corruption, blanchiment d’argent, matches truqués) dans le monde du football connaît également des soubresauts dans d’autres pays européens. En Serbie, la famille de l’agent Dejan Veljkovic, interpellé chez nous, a également été interrogée avant d’être relâchée.

L’ex-joueur Mateja Kezman serait dans le viseur de la justice selon le quotidien serbe Kurir. Agent de joueur, proche collaborateur de Dejan Veljkovic dans certains dossiers, l’ancien attaquant de Chelsea et du PSG est soupçonné d’avoir blanchi plus de 30 millions d’euros. La justice enquête, entre autres, sur les transferts successifs de Sergej Milinkovic-Savic (dont l’agent est Kezman) à Genk puis à la Lazio. Le milieu de terrain avait été acheté 1 million d’euros à Vojodina par le club limbourgeois, avant d’être vendu 9 millions d’euros au club italien un an plus tard. Aucun mandat d’arrêt n’a pour l’instant pas été prononcé à l’encontre de Kezman.

Par ailleurs, la Serbie n’est pas épargnée par des affaires de matches truqués : l’UEFA a annoncé avoir ouvert une enquête à l’encontre d’un dirigeant de l’Etoile rouge de Belgrade qui aurait parié plus de 5 millions d’euros sur la large défaite de son équipe en Ligue des champions, sur la pelouse du PSG (6-1).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , vendredi 12 octobre 2018, 18:03

    30 millions d'euros ?

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir