Accueil Sports Football Football belge Division 1A

Footbelgate: les 46 heures les plus longues de la vie de Mogi Bayat

Interpellé à son domicile de Lasnes mercredi à 6 heures du matin et placé sous mandat d’arrêt ce vendredi vers 04h30, Mogi Bayat sera marqué à vie, quelle que soit la suite de l’instruction et sa condamnation ou non dans ce dossier, par ces 46 heures. Récit.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Arrêté au saut du lit par des policiers cagoulés et armés devant sa femme et ses quatre enfants, il a ensuite été emmené dans les locaux de la police judiciaire de Hasselt. Durant près de 24 heures, il a été enfermé dans une petite pièce sans aucun contact extérieur et sans savoir de quoi il était accusé. Il a simplement reçu la visite de policiers pour lui donner de l’eau et de quoi s’alimenter. Ses deux avocats, Mes Mayence et Bauwens n’ont eu un premier contact avec lui que jeudi au petit matin pour leur premier entretien confidentiel avant de passer devant les enquêteurs pour son audition.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Tamo Tamo, vendredi 12 octobre 2018, 23:32

    Et bien, on attendra la fin de la guerre alors. Dans l'immédiat, je vais procéder à la résiliation de mon abonnement foot chez proximus. L'économie réalisé me permettra d'offrir une belle montre à un proche.

  • Posté par pirnay claude, vendredi 12 octobre 2018, 21:26

    une croute qui débarque a ANDERLECHT pour 8000000 euros cela passe mais peut déclencher un seisme car 320000000 millions de fb c est un peu gros non ??????

  • Posté par Bigdeli Faramarz, vendredi 12 octobre 2018, 21:07

    C’est vrai que le vindicte populaire exprimé par les comentaires après chaque article et sur les réseaux sociaux est plus judicieux que « la présomption d’inocence qui est «  la base de notre système juridique ».

  • Posté par Ghiot Jean Luc, vendredi 12 octobre 2018, 20:38

    Je ne le plaiderai pas. Il savait ce qu' il faisait et les risques encourus. Ma pensée va aux amateurs de sports friands de soutenir leurs clubs. Les premiers bernés ce sont eux et les abonnés aux chaînes payantes. Désolé d'être peu ému

  • Posté par Antoine Robert, vendredi 12 octobre 2018, 20:08

    ils sont tous à plaindre...ne trouvez vous pas

Plus de commentaires

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs