Carles Puigdemont et Toni Comin se sont accrédités pour siéger au Parlement européen

Carles Puigdemont
Les indépendantistes catalans s’étaient réunis par centaines dans le centre de Barcelone, sous l’Arc de Triomphe pour suivre en direct le dernier tour de parole accordés aux accusés.
Les douze anciens dirigeants catalans disposeront chacun de 15 minutes pour une ultime intervention dans un procès qui aura duré quatre mois.
Les eurodéputés espagnols © Le Soir/Pierre-Yves Thienpont
Carles Puigdemont devant le parlement européen à Bruxelles © Le Soir/Pierre-Yves Thienpont
Oriol Junqueras © Reuters
© Photo News
© Photo News
Carles Puigdemont, toujours en exil en Belgique, ne sera pas à ce procès. l’Espagne ne jugeant pas en absence pour les délits graves.
Manifestation dans les rues de Bruxelles, le 7 décembre 2017, pour soutenir des figures de l’indépendantisme catalan comme Jordi Sanchez et Jordi Cuixart.
Manifestation contre le transfert des détenus catalans vers Madrid, vendredi à Barcelone.
Sander Loones, le ministre N-VA de la Défense © Le Soir/Pierre-Yves Thienpont
Elisenda Paluzie aux côtés du président de la Generalitat de Catalogne, Quim Torra, lors d’une manifestation pour la libération des prisonniers politiques, en mai dernier à Barcelone
: «
la frustration existe et elle est croissante
».
Carles Puigdemont.
©EPA
Les Catalans demandent à leur gouvernement d’exécuter le mandat du référundum.
© Reuters
Le président catalan Quim Torra, lors des manifestations de ce week-end.
L’état espagnol essaye depuis un an de laver l’image désastreuse qu’ont laissée les violences policières de la journée du 1
er
 octobre.
©EPA
Carme Forcadell présidait le parlement catalan lors du vote sur la déclaration unilatérale d’indépendance du 27 octobre 2017.