Carles Puigdemont, toujours en exil en Belgique, ne sera pas à ce procès. l’Espagne ne jugeant pas en absence pour les délits graves.
Manifestation dans les rues de Bruxelles, le 7 décembre 2017, pour soutenir des figures de l’indépendantisme catalan comme Jordi Sanchez et Jordi Cuixart.
Manifestation contre le transfert des détenus catalans vers Madrid, vendredi à Barcelone.
Sander Loones, le ministre N-VA de la Défense © Le Soir/Pierre-Yves Thienpont
Elisenda Paluzie aux côtés du président de la Generalitat de Catalogne, Quim Torra, lors d’une manifestation pour la libération des prisonniers politiques, en mai dernier à Barcelone
: «
la frustration existe et elle est croissante
».
Carles Puigdemont.
©EPA
Les Catalans demandent à leur gouvernement d’exécuter le mandat du référundum.
© Reuters
Le président catalan Quim Torra, lors des manifestations de ce week-end.
L’état espagnol essaye depuis un an de laver l’image désastreuse qu’ont laissée les violences policières de la journée du 1
er
 octobre.
©EPA
Carme Forcadell présidait le parlement catalan lors du vote sur la déclaration unilatérale d’indépendance du 27 octobre 2017.
BELGIUM SPAIN PUIGDEMONT BOOK
Les élections municipales de Barcelone se tiendront le 26 mai 2019.
Europe De notre correspondante

Manuel Valls en marche à Barcelone

Carles Puigdemont © Reuters
SPAIN-POLITICS_CATALONIA
Manifestation de sympathisants catalans devant la prison de Neumuenster, où est retenu Carles Puigdemont
: un imbroglio politico-judiciaire, qui implique plusieurs cours et tribunaux.
©EPA
Carles Puigdemont a passé la nuit dans une prison allemande.