L’ouragan Leslie atteint le Portugal avec des vents jusqu’à 170 km/h

La tempête Leslie a frappé le Portugal dimanche matin avec des vents de 176 km heure, arrachant des arbres et laissant des centaines de milliers de foyers sans électricité, avant d’atteindre le nord de l’Espagne qui se préparait à des pluies diluviennes.

L’ouragan qui errait sur l’océan Atlantique depuis le 23 septembre s’est transformé en tempête post-tropicale à son arrivée sur les côtes portugaises aux toutes premières heures de dimanche. Une grande partie du pays avait été placée en alerte rouge.

«  En ce moment, il s’agit d’une tempête post-tropicale et elle se trouve déjà à l’extrême nord du pays, où il pleuvra encore mais la situation va rapidement revenir à la normale », a indiqué vers 2h locales le président de l’institut météorologique portugais, Jorge Miranda, à l’agence de presse Lusa.

Des centaines de milliers de personnes sans courant

Des centaines de milliers de personnes étaient privées de courant et plusieurs dizaines avaient dû quitter leurs maisons. Les régions les plus durement frappées ont été les districts de Lisbonne, Leiria (centre) et Coimbra (centre), où la plupart des incidents étaient liés à des arbres arrachés, des toitures endommagées ou de petites inondations.

«  Je n’avais jamais vu une chose pareille. La ville semblait en état de guerre, avec des voitures écrasées par des arbres tombés », a déclaré à la télévision privée SIC un habitant de Figueira da Foz, à environ 200 km au nord de Lisbonne.

«  Nous avons été bloqués pendant plus d’une heure dans une salle de spectacles, sans électricité et sans réseau téléphonique. Les gens étaient très inquiets », a-t-il ajouté.

En Espagne, le service météorologique Aemet a prévenu que les régions des Asturies, Leon et Cantabrie seraient particulièrement touchées par les fortes pluies que la tempête amène sur le nord du pays.

La protection civile a conseillé aux conducteurs de rouler lentement et de ne pas s’arrêter dans des zones susceptibles d’être inondées. Elle a aussi recommandé aux habitants de se tenir à l’écart des arbres, des corniches de toits ou des chantiers de construction.

L’Espagne vient d’être très sévèrement touchée par de fortes précipitations à Majorque, où 12 personnes sont mortes dans des inondations mardi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20190716-3V2NE5 2019-07-16 14:13:29

    La Lune a marqué les Hommes, ils y ont laissé leurs traces (infographie)

  2. Presse-papier01

    Pour les histoires de cœur, Internet a remplacé l’ami entremetteur

  3. Les seins nus étaient un symbole de libération de la femme dans les années 70. Aujourd’hui, beaucoup de Romandes ne portent pas de soutien-gorge pour leur propre confort.

    A Genève, les seins se passent de soutien

Chroniques
  • A-t-on «bruxellé» sur la Lune?

    Du Brussels Vloms sur la Lune ?

    Nul n’ignore que les prétendus premiers pas de l’homme sur la Lune le 21 juillet 1969 relèvent de la fake news – pardon, de l’infox. Et que le premier à fouler le sol lunaire n’est pas l’Américain Neil Armstrong, mais notre compatriote Tintin, reporter de son état, dont les aventures lunaires ont été contées par Hergé dans les albums Objectif Lune (1953) et On a marché sur la Lune (1954). La vérité ayant repris ses droits, posons-nous une question essentielle : aurait-on parlé bruxellois sur la Lune ?

    Les fidèles de cette chronique connaissent déjà la réponse : le billet de la semaine dernière a...

    Lire la suite

  • Faut-il remettre la main sur la Lune?

    Elle est là depuis les premiers jours de la Terre et elle est le musée des premiers moments de l’Univers. Fascinante, elle est gravée à Lascaux, célébrée en Egypte, niée par l’Inquisition. Verne et Wells imaginent comment sonder son mystère. Méliès en fait une farce philosophique. C’est d’une guerre que naîtront carburants et calculateurs, clés du voyage. C’est d’une autre, froide, que viendra l’accomplissement, dans un délai exceptionnellement court. Les pionniers furent téméraires et, heureusement, un peu chanceux, à dos de Saturn, la...

    Lire la suite