L’ouragan Leslie atteint le Portugal avec des vents jusqu’à 170 km/h

La tempête Leslie a frappé le Portugal dimanche matin avec des vents de 176 km heure, arrachant des arbres et laissant des centaines de milliers de foyers sans électricité, avant d’atteindre le nord de l’Espagne qui se préparait à des pluies diluviennes.

L’ouragan qui errait sur l’océan Atlantique depuis le 23 septembre s’est transformé en tempête post-tropicale à son arrivée sur les côtes portugaises aux toutes premières heures de dimanche. Une grande partie du pays avait été placée en alerte rouge.

«  En ce moment, il s’agit d’une tempête post-tropicale et elle se trouve déjà à l’extrême nord du pays, où il pleuvra encore mais la situation va rapidement revenir à la normale  », a indiqué vers 2h locales le président de l’institut météorologique portugais, Jorge Miranda, à l’agence de presse Lusa.

Des centaines de milliers de personnes sans courant

Des centaines de milliers de personnes étaient privées de courant et plusieurs dizaines avaient dû quitter leurs maisons. Les régions les plus durement frappées ont été les districts de Lisbonne, Leiria (centre) et Coimbra (centre), où la plupart des incidents étaient liés à des arbres arrachés, des toitures endommagées ou de petites inondations.

«  Je n’avais jamais vu une chose pareille. La ville semblait en état de guerre, avec des voitures écrasées par des arbres tombés  », a déclaré à la télévision privée SIC un habitant de Figueira da Foz, à environ 200 km au nord de Lisbonne.

«  Nous avons été bloqués pendant plus d’une heure dans une salle de spectacles, sans électricité et sans réseau téléphonique. Les gens étaient très inquiets  », a-t-il ajouté.

En Espagne, le service météorologique Aemet a prévenu que les régions des Asturies, Leon et Cantabrie seraient particulièrement touchées par les fortes pluies que la tempête amène sur le nord du pays.

La protection civile a conseillé aux conducteurs de rouler lentement et de ne pas s’arrêter dans des zones susceptibles d’être inondées. Elle a aussi recommandé aux habitants de se tenir à l’écart des arbres, des corniches de toits ou des chantiers de construction.

L’Espagne vient d’être très sévèrement touchée par de fortes précipitations à Majorque, où 12 personnes sont mortes dans des inondations mardi.

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©AFP

    Le président Macron en visite d’Etat en Belgique: pour quoi faire?

  2. Samedi, ils étaient environ 300.000 à travers le pays, a comptabilisé le ministère de l’Intérieur. Ils ont pris d’assaut les ronds-points, les rocades, les accès aux supermarchés.

    Pourquoi le gouvernement français n’entend pas céder aux gilets jaunes

  3. Photo News

    Rallye d’Australie: Hyundai, ou la continuité… dans la défaite!

  • Les «Gilets jaunes», un Mad Max finalement écologique

    La pollution nuit à l’homme et à son environnement. C’est un axiome.

    Or la voiture pollue. Et parce qu’elle pollue, tout doit être mis en œuvre pour que ses impacts négatifs soient réduits au maximum. Dans ce contexte, l’augmentation des accises sur les carburants est classiquement présentée comme un frein au gâchis environnemental.

    Cette évidence ne peut toutefois occulter les préoccupations des « gilets jaunes ». La hausse des taxes sur le diesel...

    Lire la suite