Accueil

Communales 2018: le PS cède du terrain, mais reste premier parti au sud du pays

A Charleroi, à Liège, le PS perd des plumes mais se maintient largement en tête, préservant le mayorat.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Pour le PS, le vote du 14 octobre en Wallonie donne à voir un parti globalement en recul, un peu dans les proportions indiquées par les instituts de sondage (Ipsos, pour ce qui nous concerne) ces derniers mois ; pour autant, le parti d’Elio Di Rupo se positionne à nouveau en tête du classement du côté francophone.

Les socialistes sont en retrait eu égard aux communales et provinciales de 2012, et pour autant que le scrutin provincial représente un « baromètre » permettant d’évaluer le rapport de forces entre les partis à sept mois des législatives de mai 2019, on constate que leur parti perd, selon les données disponibles dimanche soir, autour de 7 points dans le Hainaut, 10 dans la province de Liège, 7 dans la namuroise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michel Raurif, lundi 15 octobre 2018, 9:11

    Voilà plus de 60 ans que le P$ est au hit-parade de tous les scandales politico, magouilles, nominations, corruptions, de la décrépitudes et autre décharge de la porcherie politique et malgré tout le Peuple Wallon et bruxellois votent pour ces pourritures !! Di Roupette va encore pleurer, son cœur saigne !

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs