Accueil

Communales 2018: Défi plafonne à Bruxelles et déçoit en Wallonie

C’est l’heure des comptes pour Olivier Maingain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Pour le parti d’Olivier Maingain, ex-FDF devenu Défi fin 2015, tout reste à faire. On veut dire : l’objectif des amarantes était avant tout de s’implanter en Wallonie, au plan local, cela afin de pouvoir rebondir dans sept mois, aux législatives de mai 2019. On est loin du but. Défi émerge ici et là, il aura son bataillon de conseillers communaux wallons mais, par exemple avec moins de 6 % dans la province de Namur, 4 % dans le Hainaut, un peu moins à Liège, et 7 % en Brabant wallon, les résultats sont plutôt décevants au sud du pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs