Liège, Molenbeek, Anvers: les dernières inconnues des communales 2018

Liège, Molenbeek, Anvers: les dernières inconnues des communales 2018

WALLONIE

Liège. Quelle coalition va privilégier le PS ? La liste socialiste, emmenée par Willy Demeyer, a limité la casse, après l’affaire Publifin (17 sièges, -5). Un recul par rapport à 2012, mais une position dominante préservée. Le PS a la main. Willy Demeyer a invité le PTB, Vert Ardent et le MR à des rencontres bilatérales. Avec qui va-t-il s’allier ? Le MR de Christine Defraigne arrive en deuxième position, en léger recul (10, -1), talonné par le PTB de Raoul Hedebouw (9, +7), qui réussit une forte ascension. Le mouvement citoyen Vert Ardent, auquel est associé Ecolo, obtient 8 sièges. Le CDH s’écrase et perd 4 sièges (3), ce qui rend impossible la reconduction de la coalition sortante avec le PS. Par contre, PS et MR ont une majorité (27 sièges sur 49), tout comme PS et PTB (26 sièges) et Vert Ardent (mais c’est tout juste, 25 sièges).

Mons. Le PS avec Ecolo ? Le nouveau bourgmestre socialiste de Mons, Nicolas Martin, a annoncé qu’il ouvrirait sa majorité absolue (mais courte, d’un seul siège) à « au moins un partenaire ». Qui ? Ecolo, en net progrès, semble le partenaire le mieux placé.

Charleroi. Le PS avec le PTB ? Paul Magnette, champion des voix de préférence en Wallonie (22.475 votes), et le PS ont conservé leur majorité absolue pour un petit siège. Les socialistes conservent donc la main avec en théorie un ensemble de combinaisons possibles le voyant potentiellement s’associer avec le MR, C+, Ecolo ou même encore avec Défi, qui comptera deux représentants au sein du futur conseil communal. Mais c’est avec le PTB que le PS va entamer des discussions. Le PTB a répondu favorablement à l’appel : « Nous allons discuter mais nous ne sommes pas là pour être la cinquième roue du carrosse ou jouer les appoints par rapport à la réalisation du programme du parti socialiste », a déclaré le porte-parole du parti marxiste, Germain Mugemangango.

BRUXELLES

Saint-Gilles. Le PS avec Ecolo ? Le bourgmestre sortant, Charles Picqué (PS), rempile, mais il a perdu sa majorité absolue. Tandis que son partenaire MR a perdu trois sièges. Des négociations avec Ecolo, qui a gagné trois sièges, devaient démarrer.

Molenbeek. Le PTB dans la majorité ? La grande gagnante, c’est Catherine Moureaux. Elle a rendu la maison communale au PS et devient la seule femme bourgmestre des 19 communes. Dimanche soir, elle a tendu la main au PTB/PVDA, qui a réalisé une forte progression (7 sièges, +6). Le parti marxiste va-t-il monter au pouvoir ?

FLANDRE

Anvers. Que va faire De Wever ? La N-VA, emmenée par Bart De Wever, l’a emporté dans la métropole flamande. Groen est l’autre vainqueur, même si les verts ne parviennent pas à remettre en cause le leadership des nationalistes. Résultat : la coalition anversoise sortante (N-VA – CD&V – VLD) conserve sa majorité, mais elle est désormais très courte (1 siège). Trop ? Bart De Wever a tendu la main à Groen (11 sièges, +7), ce lundi matin. Une alliance N-VA / Groen disposerait d’une majorité confortable (34 sièges sur 55). Envisageable ? Les verts flamands ont répété à plusieurs reprises qu’ils répondraient à l’invitation de Bart De Wever mais qu’il leur semblait difficilement possible d’entrer en coalition avec lui.

Ninove. Le Vlaams Belang au pouvoir ? Forza Ninove, le parti du député flamand Vlaams Belang Guy D’haeseleer a engrangé 40 % des voix et décroché 15 sièges sur 33 à Ninove, en Flandre orientale. Il envisage la possibilité de s’allier avec la N-VA, qui a obtenu deux sièges. Le président de la N-VA, Bart De Wever, a dit souhaiter étudier « en interne » la possibilité de former une telle coalition. « Je ne dis certes pas oui, mais si un candidat obtient 40 % des voix, il s’agit d’un mandat démocratique très fort », a indiqué Bart De Wever ce lundi matin sur Radio 1.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. HOCKEY EUROHOCKEY FINAL BELGIUM VS SPAIN

    Maîtrise et sang-froid: les Red Lions sacrés champions d’Europe (vidéos)

  2. FRANCE G7 SUMMIT

    G7: Biarritz en état de siège, la ville où on apprend à attendre…

  3. d-20190816-3VKH9V 2019-08-16 15:15:52

    L’Unesco met en garde contre le «Sauvage» de la Ducasse d’Ath et appelle au «respect mutuel entre communautés»

La chronique
  • Vous avez de ces mots: La parlure des {ceux de chez nous}

    Entre wallon et français

    Le précédent billet de cette chronique vous a rappelé pourquoi les œuvres d’Arthur Masson, qui comportent du français et du wallon, ne peuvent pas être considérées comme un langage mixte. L’auteur distingue soigneusement les deux langues, en les faisant alterner selon les personnages ou les circonstances du récit. Il nous faut donc chercher ailleurs l’équivalent du bruxellois « beulemans », dans lequel français et flamand sont parfois imbriqués au sein d’une même phrase ou d’une même expression.

    Cet équivalent existe, mais il n’est plus guère connu aujourd’hui que de quelques spécialistes des productions régionales et d’un lectorat moins jeune encore que celui qui a apprécié la Toinade d’Arthur Masson. Il s’agit d’une littérature essentiellement liégeoise de par l’origine des auteurs et le décor des romans ou nouvelles. Elle est écrite dans une langue dont la base est incontestablement...

    Lire la suite

  • L’Amazonie en feu: Sa forêt? Nos poumons!

    Alors, #prayforamazonas. #prier pour l’Amazonie. C’est en apparence tout ce qu’il nous reste à faire. Car entre la bêtise du président (élu) d’un des plus grands pays de la planète (Jair Bolsonaro) et l’incapacité répétée des grands dirigeants du monde de faire bloc, il n’y a plus guère de place que pour l’incantation.

    Un ciel jaunâtre éclipse São Paulo, une eau de pluie noire déferle sur la ville brésilienne, et nous croisons les doigts. 74.000 feux ont été comptabilisés depuis janvier au Brésil,...

    Lire la suite