Communales à Charleroi: le PS de Paul Magnette négociera avec le PTB pour former une majorité

© Pierre-Yves Thienpont | Le Soir
© Pierre-Yves Thienpont | Le Soir

Les responsables carolos du PS et du PTB devraient se rencontrer pour discuter dans les prochains jours, a indiqué Germain Mugemangango, le porte-parole du parti. Selon ce dernier, le PTB a été contacté par le bourgmestre sortant de Charleroi et chef de file du PS carolo, Paul Magnette, pour prendre part à des discussions faisant suite aux élections communales de dimanche.

Germain Mugemangango a indiqué que son parti allait répondre favorablement à la sollicitation. «Nous avons pris acte du fait que le PS conservait à Charleroi sa majorité absolue», a affirmé le porte-parole. «Nous allons discuter mais nous ne sommes pas là pour être la cinquième roue du carrosse ou jouer les appoints par rapport à la réalisation du programme du parti socialiste

Le porte-parole a rappelé quelques points que le PTB avait mis en avant dans son programme: une croissance du nombre de logements sociaux, des emplois publics et l’engagement de moyens pour la lutte contre la pauvreté.

Communales 2018: la répartition en sièges à Charleroi

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © Belga

    Pacte migratoire de l’ONU: l’opposition s’apprête à «accueillir» Charles Michel

  2. Distribution de vivres pour les migrants centraméricains arrivés à Tijuana
: l’offre de nourriture n’est pas suffisante pour rassasier tout le monde.

    A Tijuana, «le plus dur est encore à venir» pour la caravane de migrants centraméricains

  3. Nul doute que les services de VOD vont poursuivre leur expansion.

    La jeune génération, la clé de la mutation historique de la télévision

Chroniques
  • Lettre du Brexit: l’honorable best-seller d’un psychodrame national

    Par Marc Roche

    Trop c’est trop. Ce n’est plus du ras-le-bol, c’est un véritable haut-le-cœur national. Encore du Brexit et toujours du Brexit ! Il n’est pas une minute où l’on n’entend, où l’on ne lit, où ne s’expriment les mille et une raisons que nous avons de soutenir ou pas l’accord scellé avec l’Union européenne. Les difficultés de Theresa May d’obtenir d’ici Noël une majorité à la Chambre des Communes pour ratifier le texte sont bombardées en boucle sur les petits écrans à grands jets de chromos.

    Je m’esquive à l’anglaise de la « bulle » londonienne pour me ressourcer un week-end chez des amis dans le havre de paix du Hampshire grâce au calme propice à la lecture. Puisqu’on n’y peut rien, autant se plonger dans le dernier roman de Jonathan Coe intitulé Middle England.

    L’ouvrage a pour cadre la campagne anglaise en proie aux déchirements du...

    Lire la suite

  • Le «footbelgate», labo judiciaire

    L’affaire du Footbelgate sera aussi un laboratoire judiciaire. L’accès au statut de repenti de l’agent de joueurs Dejan Veljkovic, avec lequel le parquet fédéral a signé un mémorandum prévoyant une peine de 5 ans de prison avec sursis et 80.000 euros d’amende en échange d’informations « substantielles, révélatrices et complètes », jusqu’alors inconnues de la justice, est une première en Belgique depuis l’adoption de la loi sur les repentis publiée au Moniteur belge le 7 août dernier....

    Lire la suite