Communales 2018: avec ou sans le PTB à Liège? Faites votre coalition

Dans cet article

Bien que le PS ait perdu cinq sièges, il reste le premier parti en Cité ardente avec près de 30.300 voix. Willy Demeyer a invité les représentants du PTB, de Vert Ardent et du MR pour des rencontres bilatérales, indique-t-on lundi au cabinet du bourgmestre sortant de Liège.

Alors que le grand gagnant à Liège est le PTB avec ses sept sièges supplémentaires, le grand perdant est le CDH, partenaire actuel du PS au sein de la majorité. Le mouvement citoyen Vert Ardent, initié par Ecolo, s’en sort bien également et estime avoir réussi son pari en obtenant huit sièges au conseil communal.

Tous les résultats à Liège

Parmi les possibilités qui s’ouvrent au PS pour former la future majorité, il y a la reconduction avec le CDH mais cela ne sera pas suffisant et l’on sait aussi que l’entente entre les deux partenaires n’est plus au beau fixe. Vert Ardent pourrait alors venir compléter les rangs, sachant que le PTB ne part pas favori vu les divergences d’opinion régulièrement exprimées au conseil communal. L’autre option est le MR de la présidente du Sénat Christine Defraigne, qui a mené campagne en étant plus que décidé à réintégrer la majorité.

Et vous, quel serait votre pronostic ?

Testez quelles coalitions sont possibles ou non, en sélectionnant, ci-dessous, les partis de votre choix.

Communales 2018: la répartition en sièges à Liège

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    La taxe kilométrique, qui en veut?

  2. «
Die Welt
» a pu rencontrer à Moscou, dans une chambre d’hôtel, Edward Snowden, ancien espion et Américain sans passeport réfugié en Russie. L’homme a rendu publique en 2013 la surveillance de masse et globale des communications mise en place par les agences de renseignement américaines, la CIA et la National Security Agency NSA.

    Edward Snowden: «Je n’aurai plus jamais le contrôle de ce qui m’arrive»

  3. POLITICS ECOLO CHAIRMAN ELECTION

    Ecolo: les leçons du passé, pour éviter le ressac

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite