Communales 2018: le PS, avec ou sans le PTB à Molenbeek? Faites votre coalition

Dans cet article
Communales 2018: le PS, avec ou sans le PTB à Molenbeek? Faites votre coalition

Le PS veut constituer une «majorité sociale» à Molenbeek-Saint-Jean. La cheffe de file Catherine Moureaux privilégie une négociation avec le PTB auquel pourrait, le cas échéant, se joindre Ecolo.

Avec 17 sièges, les socialistes progressent et conservent la première place dans la commune bruxelloise qui a été sous le feu des projecteurs après les attentats de Paris et de Bruxelles. L’appoint des 7 sièges du PTB permettrait de constituer une majorité.

Tous les résultats à Molenbeek

La tête de liste PS attend maintenant la réponse du PTB, qui a déjà indiqué qu’il ne se prononcerait pas ce dimanche soir. «J’espère que le PTB va effectivement négocier et ne pas mettre des conditions qui n’ont pas de sens et qui visent juste à ne pas prendre des responsabilités», a-t-elle ajouté. La tête de liste, Dirk De Block, président du PTB en Région bruxelloise, a indiqué que son parti ne souhaitait pas «agir dans la précipitation».

«Avec un score de plus de 13 %, l’électeur a envoyé un signal fort pour une rupture politique. Nous répondrons aux invitations qui nous seront adressées. Mais nous voulons avant tout parler du contenu et ne pas agir dans la précipitation. Faire un programme fort pour les Molenbeekois prendra le temps nécessaire», a-t-il déclaré dans un communiqué.

Et vous, quel serait votre pronostic?

Testez quelles coalitions sont possibles ou non, en sélectionnant, ci-dessous, les partis de votre choix.

Communales 2018: la répartition en sièges à Molenbeek

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20190716-3V2NE5 2019-07-16 14:13:29

    La Lune a marqué les Hommes, ils y ont laissé leurs traces (infographie)

  2. Presse-papier01

    Pour les histoires de cœur, Internet a remplacé l’ami entremetteur

  3. Les seins nus étaient un symbole de libération de la femme dans les années 70. Aujourd’hui, beaucoup de Romandes ne portent pas de soutien-gorge pour leur propre confort.

    A Genève, les seins se passent de soutien

Chroniques
  • A-t-on «bruxellé» sur la Lune?

    Du Brussels Vloms sur la Lune ?

    Nul n’ignore que les prétendus premiers pas de l’homme sur la Lune le 21 juillet 1969 relèvent de la fake news – pardon, de l’infox. Et que le premier à fouler le sol lunaire n’est pas l’Américain Neil Armstrong, mais notre compatriote Tintin, reporter de son état, dont les aventures lunaires ont été contées par Hergé dans les albums Objectif Lune (1953) et On a marché sur la Lune (1954). La vérité ayant repris ses droits, posons-nous une question essentielle : aurait-on parlé bruxellois sur la Lune ?

    Les fidèles de cette chronique connaissent déjà la réponse : le billet de la semaine dernière a...

    Lire la suite

  • Faut-il remettre la main sur la Lune?

    Elle est là depuis les premiers jours de la Terre et elle est le musée des premiers moments de l’Univers. Fascinante, elle est gravée à Lascaux, célébrée en Egypte, niée par l’Inquisition. Verne et Wells imaginent comment sonder son mystère. Méliès en fait une farce philosophique. C’est d’une guerre que naîtront carburants et calculateurs, clés du voyage. C’est d’une autre, froide, que viendra l’accomplissement, dans un délai exceptionnellement court. Les pionniers furent téméraires et, heureusement, un peu chanceux, à dos de Saturn, la...

    Lire la suite