Accueil Belgique Politique

PS en France et PS en Belgique: l’un veut changer de nom, l’autre pas

Les socialistes français, dans les cordes après les régionales, n’excluent pas un changement de nom. Chez nous, le PS reste de marbre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Secoués après les régionales du 13 décembre, inquiets pour l’avenir, à commencer par les présidentielles 2017, les socialistes français n’excluent aucune option pour tenter de se replacer, pas même de changer de nom. Interrogé à ce sujet dans L’Obs, Manuel Valls, Premier ministre, répond : « Pourquoi pas ? », relançant une hypothèse qu’il avait formulée en 2008 déjà, dans un essai sulfureux, intitulé paradoxalement Pour en finir avec le vieux socialisme, et être vraiment de gauche. Il décrétait : « Nous sommes encore englués dans l’histoire de la gauche, en train d’essayer de définir le socialisme, alors que le mot lui-même s’est éteint. » Pan !, contre son camp !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs