Accueil Société Régions Hainaut

Turbulences à la zone de secours

Un accord obtenu à l’unanimité du conseil de zone n’a pas été validé par le conseil communal de Colfontaine.Il tombe donc à l’eau. Et c’est le gouverneur qui a imposé les dotations avec des conséquences financières parfois très importantes.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Ou plutôt, tout est ruiné. A peine créée, la zone de secours du Hainaut-Centre est déjà en pleines turbulences puisque le vote du budget a tourné au fiasco. Il aura suffi du vote contraire d’une seule commune, Colfontaine, pour qu’un accord obtenu après des mois de tractations entre 28 communes tombe à l’eau. La règle de l’unanimité aura eu raison d’une des premières décisions importantes prise par la zone de secours depuis sa création. Celle-ci fait en effet partie des trois zones de secours hainuyères créées suite à la réforme. Le Hainaut-Centre regroupe 28 communes de la région de Mons, du Borinage et du Centre. Autant de bourgmestres et de conseils communaux qu’il fallait réunir et convaincre de voter un budget total de plus de 30.880.000 euros, à l’unanimité. Et il s’en est fallu de peu pour que cela réussisse…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs