Accueil Économie Mobilité

Pourquoi la SNCB veut interdire les vélos non-pliables dans les trains aux heures de pointe

Les bicyclettes sont jugées trop encombrantes par la SNCB, alors que le nombre de voyageurs ne cesse d’augmenter. Les vélos pliables sont toujours les bienvenus gratuitement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Cela peut sembler étrange en ces temps de réflexion sur de nouvelles solutions de mobilité, mais la SNCB a bel et bien décidé d’interdire l’accès à ses trains aux usagers voyageant avec un vélo non-pliable pendant les heures de pointe (soit de 6 h à 9 h et de 16 h à 19 h), comme l’indiquaient ce mercredi matin nos confrères de la Gazet van Antwerpen,

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Michel Raurif, jeudi 18 octobre 2018, 17:03

    Monsieur Caelen : Pour une fois, la STIB est totalement innocente du fait que les vélos seront interdit dans les trains ! Je pense que vous voulez parler de la SNCB ? Comme je le dis tout les jours : ne pas confondre une nichée de pinson et pincé un nichon , cela est deux choses totalement différentes !

  • Posté par Degand Philippe, mercredi 17 octobre 2018, 19:33

    Prétendre que l'embarquement des vélos occasionne du retard n'est pas crédible. Comme le GRACQ le dit bien, si le cycliste savait où il doit se positionner sur le quai et s'il pouvait embarquer sans intervention du personnel, ça irait déjà beaucoup mieux. Les trains sont en retard ? voyez les voitures qui n'ont qu'une petite porte à chaque extrémité (les I11 pour les connaisseurs). En termes de durée d'embarquement/débarquement, c'est une catastrophe, les cheminots le savent bien. Acquérir ce type de matériel roulant fut une erreur, mais on n'en parle jamais. Alors, la SNCB va-t-elle modifier ce matériel en y ajoutant une large porte centrale ?

  • Posté par Caelen Yves, mercredi 17 octobre 2018, 14:54

    Le beurre et l'argent du beurre, sans parler de la crémière ce n'est pas possible...les arguments donnés par la STIB (pour une fois) tiennent la route. Et si les Pays-Bas font pareil, eux qui ont de l'expérience en la matière, c'est une bonne décision. Que les partis politiques s'occupent d'autre chose. Par exemple de verbaliser les trop nombreux vélos qui roulent de plus en plus sur les trottoirs...en bousculant les piétons.

  • Posté par Yves Ber, mercredi 17 octobre 2018, 14:54

    En Israel tous les trains ont un wagon special pour les vélos ... ici on les interdit ... cherchez l'erreur

  • Posté par Poels Jean-pierre, mercredi 17 octobre 2018, 13:48

    MOBILITé: Le gouvernement s'occupe des vélos sur les trains. En attendant le RER wallon ne devrait pas être terminé avant 2031! ;-)

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs