Accueil Belgique Politique

Le décumul en Wallonie coûtera 1,5 million

Une quinzaine de députés régionaux ont choisi de quitter le parlement après les communales pour exercer un mandat local, indemnités à la clé.

Temps de lecture: 2 min

On craignait que le décret wallon sur le décumul ne provoque un exode au sein du parlement namurois après les élections communales. Le chiffre de 25 élus sur le départ, soit un tiers de l’assemblée, avait été avancé. Il ne sera pas aussi élevé, entre autres parce que le résultat du scrutin n’a pas toujours été favorables aux partants putatifs. Mais il y aura malgré tout une quinzaine de députés qui rejoindront leur commune.

D’ordinaire, aucune indemnité de sortie n’est prévue en cas de démission. Mais il s’agit ici d’un cas légal de force majeur, car le départ est motivé par la prise en charge d’une fonction exécutive. Une exception a donc été prévue, valable uniquement lors de la phase transitoire d’entrée en vigueur du décret sur le décumul. L’indemnité devrait tourner aux alentours de 100.000 euros pour chaque député, soit 1,5 million au total. Le parlement de Wallonie a intégré ce budget dans la somme de 12,5 millions prévue dans le cadre du renouvellement de l’assemblée le 26 mai prochain, qui générera bien sûr son lot de partants. Il comprend aussi les indemnités des députés suppléants qui prêteront serment en cette fin d’année.

► Où en est-on dans ce grand mercato politique qui bénéficiera donc à une quinzaine de suppléants? Réponse dans notre dossier à lire sur Le Soir+.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

43 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une