Accueil

Pays où la fécondité continue à baisser

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Dans ces 33 pays -Etats arabes, pays d’Amérique latine et d’Asie, dont l’Inde- la fécondité tourne actuellement entre 1,7 et 2,5 naissances par femme. Ces pays ont des profils très variés : on y trouve le riche Bahreïn et le pauvre Népal, et ils ont suivi des chemins différents. Au Brésil, en Malaisie ou en Turquie, la fécondité a commencé à diminuer dans les années 60 et s’est poursuivie pour arriver aux niveaux actuels. Par contre, au Bangladesh et en Iran, la fécondité était toujours très élevée dans les années 80 puis elle a baissé rapidement : ces pays ont mis en place des services de santé reproductive y compris dans les zones rurales. Dans ce groupe, le taux de grossesses non-désirées a donc fortement reculé. En Inde, entre 2005 et 2015, ce nombre est passé de 0,8 à 0,4 enfant par femme, les couples ayant enfin les moyens nécessaires pour les éviter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs