La Flandre recale le nouveau code de la route

© Le Soir/Sylvain Piraux
© Le Soir/Sylvain Piraux

Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) vient de recaler le nouveau code de la route, écrivent la DH et La Libre, vendredi. Les équipes du ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR) préparent cette réforme depuis plus de deux ans.

« En raison des nombreux dépassements de compétences et de la suppression complète du code de la route actuel, qui crée une insécurité juridique totale, le gouvernement flamand n’accepte pas le projet d’arrêté royal sur le code de la route », stipule l’avis négatif de la Flandre.

Le nouveau code de la route devait être publié au Moniteur belge à la fin de l’année, pour entrer en vigueur le 1er janvier 2021. Il est désormais largement compromis, à sept mois d’élections législatives qui rebattront les cartes, selon les quotidiens.

L’avis de Bruxelles et de la Wallonie sont encore attendus.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. JP Marielle

    Marielle, cette voix de timbré!

  2. Abdelhamid Abaaoud était traqué par les services de renseignements du monde entier. Il a pourtant pu commettre les attentats de Paris.

    Terrorisme: comment les renseignements français ont traqué Abaaoud

  3. Laurette Onkelinx.

    Laurette Onkelinx, la dernière séance: «La politique est gloutonne, j’ai payé le prix fort»

Chroniques
  • Grimacez! Vous êtes filmé

    Début avril, le New York Times a lancé une série spéciale, intitulée le Privacy Project, qui sonne le tocsin contre tous ceux qui nous espionnent, nous filment, nous fichent, nous taggent, nous ciblent. « Les pays occidentaux sont en train de construire un Etat de surveillance aussi totalitaire que celui actuellement mis en œuvre par le gouvernement chinois », s’inquiétait le chroniqueur Farhad Manjoo.

    Exagération ? On a peine à s’imaginer que le système de surveillance chinois, en particulier son recours massif à la reconnaissance faciale pour traquer les citoyens déviants, puisse être adopté par des démocraties libérales. Et pourtant. « Nous avons abandonné trop de contrôle sur notre vie numérique, écrivait sa collègue Kara Swisher. Nous ne pouvons plus le tolérer ».

    Elle n’est pas seule...

    Lire la suite

  • Pour lutter contre la peur du vaccin, l’humain doit primer

    Certes, bien des nations nous envient notre système de santé. Son excellence académique, son équipement de haut niveau, sa densité sont des réalités incontestables. Mais le système gémit sous les coups de boutoir de la crise. Pénurie de médecins et d’infirmières, restriction des soins, fusions d’établissements : le futur ne se dessine pas en rose au fil des 121 indicateurs livrés par le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE)....

    Lire la suite