L’Arabie saoudite confirme que le journaliste Khashoggi a été tué au consulat d’Istanbul

L’Arabie saoudite a confirmé que le journaliste Jamal Khashoggi, porté disparu après une visite au consulat saoudien d’Istanbul, a été tué, selon l’agence de presse officielle saoudienne SPA. Une dispute a éclaté entre le journaliste et le personnel du consulat, débouchant sur son décès.

«  Les discussions entre Jamal Khashoggi et ceux qu’il a rencontrés au consulat du royaume à Istanbul (…) ont débouché sur une rixe, ce qui a conduit à sa mort », a indiqué l’agence, citant le parquet.

L’annonce a été faite peu après une seconde conversation téléphonique entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et le roi Salmane d’Arabie. L’Arabie saoudite avait dans un premier temps démenti le décès du journaliste, puis s’est murée dans le silence, avant de l’admettre ce samedi matin.

Une disparition suspecte

Le 2 octobre, Jamal Khashoggi était entré au consulat saoudien à Istanbul pour des démarches administratives en vue de son mariage avec une Turque, Hatice Cengiz, mais il n’avait plus été vu vivant.

Le journaliste s’était exilé aux Etats-Unis lors d’une vague d’arrestations en septembre 2017 dans le royaume saoudien et n’avait cessé depuis de dénoncer les « excès » du prince Mohammed, 33 ans, surnommé MBS. Dans sa dernière contribution au Washington Post, il dénonçait les entraves à la liberté de la presse dans le monde arabe.

Les Etats-Unis « attristés »

Les Etats-Unis ont réagi et sont «  attristés » d’apprendre la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, a indiqué la Maison Blanche.

«  Nous sommes attristés d’apprendre que la mort de M. Khashoggi a été confirmée », a affirmé la porte-parole de l’exécutif américain, Sarah Sanders. «  Les Etats-Unis prennent note de l’annonce par le royaume d’Arabie saoudite que l’enquête sur le sort de Jamal Khashoggi progresse et qu’il (le royaume, ndlr) a entrepris des actions à l’encontre des suspects qui ont été pour l’instant identifiés », a-t-elle ajouté.

Trump dit juger les explications saoudiennes crédibles

Le président américain Donald Trump a affirmé qu’il considérait les explications saoudiennes sur la mort du journaliste Jamal Khashoggi comme étant crédibles.

A un journaliste qui lui demandait s’il jugeait la version de Ryad «  crédible », M. Trump a répondu : «  oui, oui ». «  Encore une fois, il est tôt, nous n’avons pas fini notre évaluation ou enquête mais je pense qu’il s’agit d’un pas très important », a-t-il ajouté en allusion aux révélations saoudiennes.

Sur le même sujet
Khashoggi
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous