Brexit: des centaines de milliers de personnes réclament un 2e référendum à Londres (vidéo)

Brexit: des centaines de milliers de personnes réclament un 2e référendum à Londres (vidéo)

Plus d’un demi-million de personnes ont bruyamment participé à «  la plus grande manifestation sur le Brexit », selon les organisateurs, samedi à Londres, pour réclamer un référendum sur l’accord final, encore négocié entre Londres et Bruxelles à cinq mois de l’échéance.

Il s’agit aussi du «  plus important rassemblement » depuis la manifestation contre la guerre en Irak qui avait réuni un million de personnes en 2003 dans la capitale britannique, s’est réjoui « People’s Vote » (Le vote du peuple) dans un communiqué. Selon ce mouvement militant pour un « vote populaire » et réunissant plusieurs associations europhiles, quelque 570.000 personnes ont répondu à son appel à manifester. Interrogée par l’AFP, la police britannique n’a pas communiqué de chiffre de son côté.

Sous un doux soleil automnal, la foule compacte s’est rassemblée dans l’après-midi devant le Parlement britannique et dans les rues alentours, agitant de nombreux drapeaux européens, après avoir parcouru le centre de Londres et traversé le quartier des ministères en soufflant avec enthousiasme dans des sifflets.

Les organisateurs estiment que les Britanniques, qui se sont prononcés à 52 % en faveur de la sortie de l’UE lors du référendum du 23 juin 2016, auraient voté différemment s’ils avaient eu conscience des réels enjeux du Brexit.

L’idée d’un nouveau référendum a gagné en popularité ces derniers mois au Royaume-Uni et des personnalités politiques de tous bords la soutiennent, notamment l’ex-Premier ministre Tony Blair.

Mais ce rassemblement risque peu de convaincre Theresa May, fermement opposée à cette idée. « Il n’y aura pas de second référendum. Les gens ont voté », a déclaré la cheffe de gouvernement mercredi, déterminée à «  mettre en œuvre » le résultat du référendum, le Brexit étant prévu le 29 mars 2019.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le service d’aide aux victimes, gratuit, est accessible aux jurés d’assises, qui y sont orientés à leur demande.

    Assassinat de Valentin: «la perte de l’innocence» face à l’horreur

  2. 494162 (2)

    Svetlana Aleksievitch, autrice de «Tchernobyl»: «La série a le mérite d’avoir réveillé la conscience environnementale»

  3. Mark Hofmann en 1984.

    Simon Worrall: «Mark Hofmann était un génie des fake news»

Chroniques
  • Communisme et fascisme, même combat, même bilan?

    Que les mouvements de gauche extrême (Mélenchon, Podemos, PTB…) inquiètent certains, c’est logique : leurs programmes proposent une taxation des plus hauts revenus, la sortie des traités internationaux, bref, un virage à gauche toute d’une politique dans les pays européens qui, même avec des gouvernements socialistes, est majoritairement libérale depuis très longtemps. Une politique qui a lentement mais sûrement mis à mal les services publics, renforcé les grandes fortunes, favorisé les entreprises multinationales et creusé les disparités de revenus, en érodant sans cesse la classe moyenne. Que ces programmes soient partiellement irréalistes, c’est une vérité qui frappe l’ensemble des programmes de campagne ; mais nul ne peut nier qu’ils mettent le doigt sur des injustices réelles (l’absence de taxation sérieuse des multinationales, les disparités sociales, la précarisation des plus faibles…).

    Le cordon sanitaire

    Il n’empêche, nombreux sont celles et ceux qui appellent à un boycott de ces partis...

    Lire la suite

  • Tension dans le Golfe: mais qui met donc de l’huile sur le feu?

    D’inquiétants incidents se multiplient dans le Golfe. Après des attaques contre trois pétroliers il y a un mois, ce jeudi c’est un méthanier japonais et un pétrolier norvégien qui ont subi d’importants dommages après avoir été les cibles d’attaques non revendiquées. Cette tension exacerbée est aussi à l’origine d’une flambée des prix de l’or noir…

    Mais qui a attaqué ces navires marchands ? En mai comme cette semaine, les Etats-Unis et notamment un certain Donald Trump ont promptement pointé un...

    Lire la suite