Des milliers de Honduriens ont repris leur marche vers les Etats-Unis depuis le Mexique

©AFP
©AFP

Des milliers de Honduriens ont repris dimanche leur marche vers les Etats-Unis depuis la ville de Ciudad Hidalgo, au sud du Mexique, ont constaté des journalistes de l’AFP sur place.

Les autorités mexicaines étaient parvenues à bloquer jeudi cette «caravane» de migrants sur un pont frontalier, mais de nombreux migrants sont entrés illégalement dans le pays par le fleuve séparant le Mexique du Guatemala.

2.000 personnes ont fait demi-tour

Quelque 4.000 migrants ont quitté il y a une semaine San Pedro Sula, dans le nord du Honduras, après un appel sur les réseaux sociaux à tenter de gagner les Etats-Unis en masse, et non par petits groupes comme c’est le cas habituellement pour moins s’exposer à la criminalité. Ils ont circulé à pied ou en autobus sur une distance de plusieurs centaines de kilomètres jusqu’à la frontière guatémaltèque. Les migrants ont passé la nuit de vendredi à samedi dans des conditions très précaires derrière une barrière métallique où étaient déployés environ 200 policiers mexicains anti-émeute.

«Il vaut mieux rentrer, c’est très dur, il y a beaucoup de désordre», commente Byron, 25 ans, attendant de monter dans un autobus. Environ 2.000 migrants ont en fin de compte entamé le chemin de retour vers le Honduras, avec l’aides des autorités guatemaltèques, a confirmé le président du Guatemala, Jimmy Morales.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous