Accueil Belgique Politique

Les infrastructures hospitalières, nouvelle pomme de discorde entre les Régions et le fédéral

Les infrastructures hospitalières ont été communautarisées, mais la dotation est insuffisante. Le ministre wallon du Budget, Christophe Lacroix demande au Premier ministre d’être l’arbitre entre le fédéral et les entités fédérées…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

La sixième réforme de l’État s’accompagne d’une tuyauterie budgétaire complexe et de querelles entre le fédéral et les entités fédérées. Sur l’avance des centimes additionnels régionaux (c’était au printemps). Sur la nouvelle régularisation fiscale (cet automne). Et, comme nous l’expliquions dans nos éditions du 27 novembre dernier, la communautarisation du financement des infrastructures hospitalières se profile comme une autre pomme de discorde.

Et pour cause : la dotation prévue par la loi spéciale de financement ne permettra pas de couvrir les charges du passé. Le cabinet du ministre wallon du Budget a fait les calculs, sur la base des derniers chiffres du comité de concertation (entre entités fédérale et fédérées). Pour 2016, les investissements passés coûteront 830 millions, soit 233 millions de plus que la dotation fixée à 597,67 millions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs