Accueil Société

La consultation médicale à distance en 5 questions

Remplacer la salle d’attente par un écran, c’est possible. Et, à terme, remboursé. Pour toutes les maladies ? Entre médecins et « télé-opérateurs », c’est la controverse.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Rester bien au chaud dans sa chambre, face à une caméra vidéo, et passer une visite chez le médecin, recevoir prescription et certificat par mail. Au lieu de faire une file de plusieurs heures dans une salle d’attente surchauffée et remplie de… malades, après une plus ou moins longue route selon le degré de pénurie de la sous-région où l’on habite. Ce n’est plus un rêve réservé à quelques nantis. Depuis le 15 septembre, la Sécu française rembourse les 25 euros d’une consultation faite via écran interposé, par exemple par Skype. Et en Belgique, la ministre De Block a fait procéder à 24 expériences-pilotes afin de baliser les critères de qualité de cette nouvelle forme de médecine qui pourrait devenir courante dans un proche avenir. En septembre, elle a fait adopter une nouvelle loi qui « ne crée pas la base légale pour les téléconsultations dans notre pays mais anticipe la démarche.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs