GB: une espèce rare d’albatros menacée par des souris géantes

L’albatros Tristan da Cunha
L’albatros Tristan da Cunha

Une espèce rare d’albatros est menacée par de grosses souris prédatrices qui mangent leurs œufs et tuent les oisillons, faisant craindre leur disparition de l’île britannique de Gough, dans l’Atlantique Sud, a indiqué lundi la Société royale de protection des oiseaux (RSPB).

Un drame « à fendre le cœur » se déroule sur l’île « apparemment idyllique » et inhabitée, qui abrite plus de 8 millions d’oiseaux de 23 espèces et dont la faune et la flore sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco, selon la RSPB.

L’îlot inhabité appartient à l’archipel de Tristan da Cunha, rattaché au territoire d’outre-mer de Sainte-Hélène, au large de l’Afrique du Sud. Elle abrite notamment l’albatros Tristan da Cunha, bec rose et plumage noir et blanc, qui est menacé de disparition.

Sur son site, la RSPB explique que les souris, introduites accidentellement dans l’île au 19ème siècle, ont prospéré et doublé, voire triplé, de taille. Elles s’attaquent aux œufs et aux oisillons, qu’elles mordent en meute, entraînant une perte de 2 millions d’individus par année, affirme la société.

L’association lance donc une action, avec l’aide des gouvernements américain et sud-africain notamment, pour enrayer la catastrophe et éradiquer les souris en 2020. La campagne consistera à épandre sur l’île, par hélicoptère, un souricide enveloppé dans des boulettes de céréale, afin de sauver les oiseaux, en particulier l’emblématique albatros.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. De nombreux pays dont la Belgique arment Ryad qui mène une guerre au Yémen. Ici, un rebelle Houthi en action.

    Anvers au centre des exportations d’armes vers l’Arabie saoudite

  2. Carles Puigdemont a participé, mardi à Bruxelles, à une manifestation catalane dénonçant les verdicts prononcés à Madrid.

    Catalogne: pourquoi Puigdemont n’a pas été arrêté à Bruxelles

  3. Des pro et des anti Brexit manifestent de le Parlement britannique, à quelques jours du Sommet européen devant aboutir à la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

    Brexit: la négociation progresse, les rumeurs aussi

La chronique
  • France: la fin programmée des Républicains

    Par Xavier Mabille d’abord, par mes lectures aussi, j’ai été vacciné contre la tentation de faire des pronostics. Comme Descartes, l’Histoire s’avance masquée, et l’on a toutes les chances d’être démenti si l’on prétend savoir de quel enfant elle accouchera. Pourtant, je ne résiste pas au plaisir de tirer une prédiction d’un livre dont j’achève la lecture, et dont l’auteur, plus rigoureux que moi, s’abstient, lui, de se projeter dans l’avenir. Je veux parler de L’archipel français, de Jérôme Fourquet, qui me conduit à faire ce pari : dans 20 ans, le parti des Républicains, en France, aura disparu, ou ne sera plus qu’une chapelle insignifiante comme l’est aujourd’hui la formation centriste UDI.

    ...

    Lire la suite

  • Catalogne: après le châtiment, le dialogue?

    En Catalogne en octobre 2017, personne n’a tiré de coup de feu, armé la population, pris d’assaut des bâtiments publics. Simplement, deux millions et quelques citoyens ont voté, accessoirement manifesté. Alors, vu d’une capitale qui est à la fois celle de l’Union européenne et de la Belgique, la condamnation à 9 ou 13 ans de prison de dirigeants politiques, mais aussi de présidents d’associations citoyennes, pour avoir emmené jusqu’au bout un combat indépendantiste perdu d’avance, paraît extravagante, même si l’action institutionnelle de...

    Lire la suite