Accueil Société Régions Bruxelles

Molenbeek: une solution temporaire pour les sans-papiers occupant le bâtiment Bacardi-Martini

Ils pourront rester au moins quelques nuits de plus dans ce bâtiment.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Quelque 90 hommes, femmes et enfants en demande de régularisation encadrés par le collectif La Voix des sans-papiers vont pouvoir loger « au moins quelques nuits de plus, voire quelques semaines » dans le bâtiment vide situé au 108, rue Vandenboogaerde, à Molenbeek (dit bâtiment « Bacardi-Martini » à cause de l’enseigne sur sa façade), où ils se sont installés hier. C’est du moins ce que laisse entendre l’échevin molenbeekois du Logement, Karim Majoros (Ecolo), qui a supervisé ce lundi des discussions entre le propriétaire des lieux et les représentants du collectif impliqué dans l’émancipation des personnes sans-papiers.

Toujours selon l’échevin, les discussions tenues cette après-midi ont pu se dérouler dans un climat apaisé et constructif, là où l’irruption des occupants dans le bâtiment avait suscité la veille quelques tensions entre des membres du collectif et le propriétaire. Ce dernier, apprenant la nouvelle, avait en effet tenté de faire évacuer lui-même les lieux, selon nos confrères de la RTBF.

« Pas de volonté d’expulsion »

De son côté, la commune a pour l’heure décidé de ne pas interférer directement dans le processus, mais simplement d’encadrer le dialogue entre les deux parties. « Nous n’avons ni la possibilité ni la volonté d’avoir recours à une expulsion » fait savoir l’élu vert de Molenbeek, qui conclut que le propriétaire devrait normalement se prononcer « d’ici la fin de la semaine » sur la mise en forme d’une possible convention d’occupation temporaire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo